Liste des actualités


Etre Marin

Insignes de la préparation militaire marine
©Lisa Bessodes/Marine Nationale/Défense

 

Chaque année, grâce aux Préparations militaires marine (PMM), plus de 2500 jeunes âgés de 16 à 21 ans découvrent le métier de marin. Un investissement sur l’avenir, pour les jeunes comme pour la Marine.

 

En effet, chaque année depuis 3 ans, 15% des jeunes qui signent un contrat (non officier) dans la marine ont déjà participé à une PMM.

 

Vous avez aussi entre 16 et 21 ans et souhaitez découvrir la marine ?

 

Renseignez-vous pour d'intégrer l'un des 81 centres PMM en France (77 en métropole et 4 en outre-mer)  etremarin.fr/pmm

 

 



Première sortie à la mer de l’année pour la Belle Poule

 

Mercredi 17 janvier, 12 matelots navigateurs (MONAV) de l’école des cours du métier du marin de Lanvéoc -Poulmic ont embarqué pour une journée de navigation en rade de Brest.

 

Cette sortie était aussi la première de l’année pour nous 16, membres permanents de l’équipage. Il fallait donc avoir l’oreille attentive pour se réhabituer aux « craquements » du bateau.


La météo, elle, n’a pas démenti au proverbe breton qui dit que l’on peut avoir les 4 saisons en une journée : pluie, fortes rafales de vent mais aussi grand soleil ont été au rendez-vous pour ce démarrage.

 

La goélette est un excellent outil de formation car elle permet d’acquérir rapidement les fondamentaux du sens marin (courants, vent…), d’initier aux méthodes traditionnelles de la navigation côtière mais aussi, et surtout, d’appréhender la vie en collectivité et la notion d’équipage.

 

Ces 12 jeunes marins ont donc participé à toutes les manœuvres courantes et ont même pu monter en haut des mâts ; frissons garantis.

 

Prochaine sortie en mer prévue samedi 20 janvier avec les scouts marins de Brest.



17 janvier 1939

La Marine jour après jour :

 

 

Lancement du Richelieu. En 1935, face aux projets allemands (Scharnhorst) et italiens (Littorio), la France lance la construction de cuirassés rapides, les Richelieu, des navires de 35 000 tonnes, dotés d'une vitesse de 32 nœuds, d'une artillerie principale de huit canons de 380 mm et d'un blindage de coque de 34 cm à son maximum. Face à l'avancée allemande, le Richelieu, encore inachevé, appareille de Brest en juin 1940 et rejoint Dakar où il est attaqué, en septembre, par les Britanniques. Modernisé en 1943 aux États-Unis, il intègre la flotte orientale britannique pour mener avec les Alliés la guerre en océan Indien.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

 

Turquie :

Le gouvernement turc a présenté lundi 15 janvier le tracé du futur « Canal Istanbul » qui permettra de relier, sans passer par le détroit du Bosphore, la mer Noire à la mer Égée via la mer de Marmara. Selon le ministre des transports et des communications, ce projet de 45 km creusé dans la rive européenne de la mégalopole réduirait « les risques liés au transport de produits dangereux par les navires dans le Bosphore ». Juridiquement parlant, cette voie sera sous le contrôle total de la Turquie alors que le Bosphore est un détroit international où la navigation des navires de commerce est libre. (Marine&Océans)

 

Chine/Japon :

Un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) chinois, type Shang (093), a fait surface le 12 janvier dans les eaux internationales situées au nord-est de l’archipel japonais des îles Senkaku. Le bâtiment avait été repéré les deux jours précédents par le destroyer japonais Onami et la frégate Oyodo alors qu’il naviguait, en plongée, non loin des îles Miyako pour rallier la mer de Chine orientale (EastPendulum).

 

Pour aller plus loin :

Radio France internationale revient sur l’augmentation des tensions entre les pays africains riverains de la mer Rouge, alors que le gouvernement soudanais vient de concéder pour 99 ans la gestion de la presqu’île de Suakin à la Turquie. Face à la volonté de cette dernière d’y installer une base militaire, l’Égypte et l’Érythrée renforcent leurs liens.

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

Singapour vient de commencer la construction de deux sous-marins à propulsion anaérobie de type 218SG, portant à quatre le nombre d’unités de cette classe commandées pour sa marine. Ces bâtiments, conçus en transfert de technologie par TKMS, doivent remplacer les sous-marins de type Challenger à partir de 2021. Ils déplacent 2 000 tonnes pour une longueur de 70 mètres (NavalToday).

 

Le chef d’état-major de la marine indienne envisage de se doter d’encore plus d’avions de patrouille maritime P-8I Poseidon, spécialisés dans la lutte anti-sous-marine. L’Inde possède déjà huit unités de ce type et en a commandé quatre supplémentaires, mais ce chiffre pourrait donc augmenter dans un avenir proche. Ceci permettrait notamment au pays de compenser la faiblesse actuelle de sa composante sous-marine dans un contexte de tensions en océan Indien (EconomicTimes).

La marine indonésienne vient d’admettre au service actif le I Gusti Ngurah Rai, sa seconde frégate lance-missiles de classe Perusak Kawal Rudal (type SIGMA). Ces bâtiments ont été construits par l’indonésien PT PAL en coopération avec le néerlandais Damen, par transfert de technologie. Déplaçant 2 365 tonnes pour une longueur de 105 mètres, ce sont des navires multi-luttes qui pourront aussi assurer des missions de service public (NavalToday).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le pétrolier iranien Sanchi a sombré dimanche à 260 km des côtes chinoises après un incendie qui aura duré huit jours. Il n’y a plus aucun espoir de retrouver les 32 membres d’équipage. Les autorités chinoises s’emploient toujours à réduire l’impact environnemental de la catastrophe. Le pétrolier iranien transportait 136 000 tonnes d’hydrocarbures légers  (SouthChinaMorningPost).

 

Des chercheurs australiens viennent de publier une étude sur les effets du changement climatique, notamment sur la chaîne alimentaire maritime. Leurs conclusions montrent que, sous l’effet de températures plus élevées, les algues se dévitalisent et deviennent moins nourrissantes, affaiblissant du même coup les herbivores, qui à leur tour sont insuffisants pour les carnivores (MaritimeExecutive).

 

Les autorités portuaires russes ont mené, ces quinze derniers jours, sept inspections de navires de commerce finlandais, un chiffre très élevé comparé à l’usage habituel. Helsinki a fait part de ses inquiétudes quant à cette pratique et aux retards importants engendrés par les contrôles. Des discussions sur ce sujet seraient en cours entre les deux pays (HellenicShippingNews).



Les @mers du CESM - le 09/01/18

La Marine jour après jour :11 janvier 1788 :

 

 

Mort à Paris de l'amiral comte de Grasse. Lieutenant général des armées navales de Louis XVI

durant la guerre d'indépendance américaine, il remporte les batailles de Chesapeake et de Yorktown (un « Waterloo naval britannique » selon l'historien E. Reich) qui permettent la victoire des Treize colonies. George Washington le qualifiera « d'arbitre de la guerre » et, en son hommage, l'US Navy donnera son nom à trois de ses bâtiments.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

           

Japon :

Le gouvernement japonais a approuvé vendredi 5 janvier un nouveau budget record de 45,8 milliards de dollars pour la Défense, en hausse pour la sixième année consécutive. La priorité est donnée au financement de la défense anti-missile de l’archipel face à la menace nord-coréenne. Les investissements dans le programme national de chasseur F-3 seront diminués au profit d’achats massifs d’équipements militaires américains (Reuters).

 

Chine :

Le groupe aéronaval du porte-avions chinois Liaoning a traversé dans la nuit du 4 au 5 janvier le détroit de Taïwan, en direction de la mer de Chine méridionale. Parti de son port-base de Qingdao le 2 janvier, le bâtiment est notamment escorté par deux destroyers du type Lujang II (code OTAN 052 C). C’est la troisième mission effectuée par le Liaoning en mer de Chine méridionale depuis le mois de novembre 2016 (EastPendulum).

 

Chine/Pakistan :

Après Djibouti en juillet 2017, c’est au Pakistan que la marine chinoise entreprend la construction d’une deuxième base navale hors de son territoire. Cette base logistique serait construite à proximité du port commercial de Gwadar, ouverture sur la mer d’Arabie et débouché stratégique du corridor économique Chine-Pakistan qui contourne le sous-continent indien (SouthChinaMorningPost).

 

États-Unis :

Le groupe aéronaval du porte-avions USS Carl Vinson a quitté le 4 janvier dernier son port-base de San Diego pour être déployé dans le Pacifique Ouest. Le PA est notamment escorté par le croiseur lance-missiles USS Lake Champlain classe Ticonderoga et les destroyers Wayne E. Meyer et Michael Murphy du type Arleigh Burke. C’est la seconde mission dans la zone en un an pour l’USS Carl Vinson sous le commandement de la 3e flotte de l’US Navy (USNI-News).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

Le Pakistan a réalisé son premier tir d’essai du missile de croisière anti-navire Harbah, de conception nationale. L’engin, lancé par le patrouilleur lance-missiles Himmat admis au service actif cet été, a atteint sa cible. Ce tir a eu lieu peu de temps après que Donald Trump a menacé de mettre un terme aux livraisons d’armements américains au Pakistan (TheDiplomat).

Les Philippines ont commandé cinq nouveaux patrouilleurs à la société vendéenne Ocea, à destination de leurs garde-côtes. La commande comprend quatre petites embarcations rapides de 24 mètres de type FPB 72 ainsi qu’un patrouilleur hauturier de type OPV 270, long de 84 mètres. Ocea livrera les FPB dès cette année, tandis que l’OPV 270 sera achevé en 2019 (MeretMarine).

Le Brésil a acheté 95 millions d’euros le porte-hélicoptères britannique HMS Ocean que la Royal Navy doit bientôt retirer du service, après 20 ans d’activité. Cet achat permettra à la marine brésilienne de conserver une capacité aéronavale malgré le désarmement du porte-aéronefs São Paulo (ex-Foch) (DefenseUpdate).

La marine allemande a renvoyé la frégate Baden-Württemberg, première unité du type F125, au chantier naval Blohm+Voss, à Hambourg. Le bâtiment présenterait de nombreux problèmes jugés inacceptables par la marine, tels qu’une gîte permanente sur tribord due au surpoids du bâtiment ou des défauts de son système de combat (MeretMarine).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Les 32 membres de l’équipage du pétrolier iranien Sanchi sont portés disparus suite à une collision le 6 janvier avec un navire de commerce chinois en mer de Chine orientale. Le tanker, dont la cargaison est estimée à près d’un million de barils selon Pékin, a pris feu. Les causes de l’accident ne sont pas encore connues (RFI).

 

La Russie et Chypre viennent de signer un accord commercial établissant une coopération dans le secteur du transport maritime, pour développer les relations économiques entre les deux États (MarineLink).

 

Haropa (Le Havre/Rouen/Paris) et Marseille-Fos se sont associés à la société de transport Naviland Cargo pour développer une liaison ferroviaire avec la Suisse, trois fois par semaine, passant par le terminal de Dijon-Gevrey. Cette initiative doit permettre aux deux ensembles portuaires d’étendre leur influence vers l’intérieur de l’Europe et d’augmenter la part française du marché de conteneurs suisse, dont le volume annuel est estimé entre 350 et 400 000 EVP (MeretMarine).



Lettre hebdomadaire n° 3 du 19 janvier 2018

 

Chaque semaine, cette lettre d’information vous présente un condensé de l’actualité des unités de la Marine, ainsi que les événements à ne pas manquer les semaines suivantes.

La rédaction de Cols Bleus est à l’écoute de toutes vos suggestions ou remarques.

N’hésitez pas à la transmettre et à encourager vos proches à s’y inscrire sur www.colsbleus.fr

La rédaction de Cols Bleus
 


Le CF Christine Ribbe prend le commandement de la frégate Surcouf

Le CF Christine Ribbe prend le commandement de la frégate Surcouf

En phase finale d'un important arrêt technique, au cours duquel elle a été notamment équipée d’un sonar de coque, la frégate Surcouf a changé hier de commandant. Son nouveau pacha est le capitaine de frégate Christine Ribbe, que le capitaine de vaisseau Jean-Michel Martinet, adjoint organique à Toulon de l’amiral commandant la force d’action navale, a fait reconnaitre lors d’une cérémonie à bord du bâtiment.

Article Marine Nationale :

Le 9 janvier 2018, le capitaine de vaisseau Jean-Michel Martinet, adjoint organique à Toulon de l’amiral commandant la force d’action navale, a fait reconnaitre le capitaine de frégate Christine Ribbe comme commandant de la frégate type La Fayette "Surcouf" (FLF Surcouf), en remplacement du capitaine de frégate Alexis Muller.

Sous les 18 mois de commandement du capitaine de frégate Muller, les marins du "Surcouf" ont notamment été déployés en océan Indien pour lutter contre les trafics illicites qui financent le terrorisme. Au cours de cette mission de 136 jours, ils ont effectué 4 saisies de drogue représentant 500 kilos d’héroïne. Fin 2017, l’équipage a principalement conduit l’arrêt technique majeur du bâtiment visant au maintien et à la modernisation des équipements du bord afin de conserver un haut niveau de disponibilité, ainsi qu’à l’augmentation de ses capacités techniques avec l’installation d’un sonar de coque.

Le capitaine de frégate Ribbe, natif de Marseille, a rejoint la Marine nationale en 1999 en intégrant l’École Navale. Au cours de sa carrière, il a servi à bord de différents types de bâtiments, du patrouilleur de haute mer au bâtiment de projection de commandement, et s’est notamment distingué lors de nombreux engagements opérationnels du golfe de Guinée à l’océan Indien en passant par le golfe arabo-persique. Il a déjà commandé un bâtiment de la Marine nationale, le bâtiment école "Tigre" basé à Brest.

Admise au service actif en 1997, la frégate type La Fayette "Surcouf" est un bâtiment de combat polyvalent capable d’opérer seul ou au sein d’une force navale. Grâce à sa conception furtive, ses équipements, son autonomie et son hélicoptère embarqué, elle peut opérer dans tout type de mission : opérations spéciales, recueil de renseignement ou encore la lutte contre les trafics illicites.

D’une longueur de 125 mètres et d’une largeur de 15 mètres, elle est armée par un équipage de 151 marins.

La ville marraine du "Surcouf" est Saint-Malo



Gléhen va construire 7 pousseurs pour la Marine nationale

Gléhen va construire 7 pousseurs pour la Marine nationale

La Direction Générale de l’Armement a notifié le 19 décembre, au chantier Gléhen de Douarnenez, la commande de 7 pousseurs de classe 6 tonnes (PC 6). Destinés à la Marine nationale, ces bateaux de 10 mètres de long pour 27 tonnes de déplacement lège pourront atteindre la vitesse de 8 nœuds en charge. Armés par 2 marins et pouvant accueillir 8 lamaneurs, ils auront une capacité à pousser de 6 tonnes et une capacité de traction de 2 tonnes.



La construction du nouveau SNLE français devrait débuter en 2020

La construction du nouveau SNLE français devrait débuter en 2020

En plus des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) du type Barracuda, le site Naval Group de Cherbourg se prépare, dans deux ans, au lancement de la construction du premier des quatre nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) destinés à la flotte française. « Nous prévoyons toujours un lancement de réalisation de la troisième génération en 2020 pour admission au service actif dans les années 2030 », a récemment indiqué l’amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine...



Les @mers du CESM - le 19/12/17

La Marine jour après jour : 20 décembre 1667

 

 

Mort du chevalier Paul, lieutenant-général des armées navales du roi et commandeur de Malte dans l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Matelot à 12 ans, Paul de Saumeur sert d'abord au commerce avant de rejoindre La Religion, la marine de l'ordre des Hospitaliers. Il entre au service du roi à la demande de Richelieu. Intrépide et fin manœuvrier, le chevalier Paul passera près de 60 ans à combattre (et à vaincre !) les Espagnols et les Barbaresques en Méditerranée.

 

La frégate de défense aérienne D 621 est le troisième navire de la marine nationale à porter

son nom.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Royaume-Uni/Russie :

Le général Sir Stuart Peach, chef d’état-major de l’armée britannique, a mis en garde, le 15 décembre, contre le danger que représentent les nouveaux bâtiments de la marine russe pour les câbles sous-marins de communication. Selon lui, le Royaume-Uni et l’OTAN devraient faire de la protection de ces câbles une priorité. Les échanges par câbles sous-marins assurent quotidiennement des transactions pour des milliards de dollars et la rupture ou l’endommagement de l’un d’entre eux pourrait être « immédiatement et potentiellement catastrophique » pour l’économie britannique (BBC).

 

Argentine :

Le chef d’état-major de la marine, l’amiral Marcelo Srur, a été relevé de ses fonctions samedi 16 décembre par le ministre de la défense, un mois après la disparition du sous-marin conventionnel San Juan et des 44 membres de son équipage dans l’Atlantique Sud. Deux bâtiments, argentin et britannique, poursuivent les recherches (AFP).

 

Pour aller plus loin :

Le Portail des sous-marins revient sur le cas des six sous-marins du type 212 A de la marine allemande, tous à quai suite à une série d’incidents les ayant endommagés ces derniers mois. Les réparations sont notamment ralenties par l’absence de stocks complets de pièces détachées.

INDUSTRIE DE DÉFENSE

La marine américaine vient de publier une revue stratégique sur le niveau de préparation de sa flotte de surface sur les trente dernières années. Commandée par le Secrétaire à la marine Richard Spencer à la suite des collisions subies par les destroyers USS Fitzgerald et McCain, elle doit notamment rendre compte des conséquences des rythmes de déploiement intensifs, des réductions de budget et des traditions du bord sur l’état du matériel et de l’équipage (Maritime-Executive).

 

La marine néozélandaise a retiré du service actif son unique pétrolier-ravitailleur, le HMNZS Endeavour, après trente ans d’activité. Construit en Corée du Sud, le bâtiment déplaçait 12 300 tonnes à pleine charge. Il sera remplacé par l’Aotearoa (le nom de la Nouvelle-Zélande en maori), au tonnage deux fois supérieur (NavalToday).

 

L’US Navy vient d’admettre une nouvelle unité de type Littoral Combat Ship (LCS) au service actif, l’USS Little Rock. Il s’agit de la cinquième unité de la classe Freedom conçue par Lockheed Martin et de la dixième des 29 LCS commandés pour la marine américaine. Ces bâtiments peuvent être spécialisés dans la lutte de surface, sous-marine ou la guerre des mines (Maritime-Executive).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le navigateur François Gabart a établi un nouveau record en réalisant un tour du monde en solitaire en 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes. Revenu dimanche 17 décembre à Brest, il améliore de plus de 6 jours le précédent record réalisé en 2016 par Thomas Coville, avec une vitesse moyenne de 27,2 nœuds (LeMonde).

 

Selon la Patrouille internationale des glaces des garde-côtes américains, plus de 1 000 icebergs ont dérivé en 2017 à proximité des routes maritimes de l’Atlantique Nord sous l’effet conjugué de la fonte de glaciers du Groenland et des tempêtes. Fondée en 1913 à la suite du naufrage du Titanic, la Patrouille internationale des glaces n’avait enregistré en 2016 que 687 icebergs dérivant dans la zone (Maritime-Executive).

 

Le gouvernement canadien a décidé de créer de nouvelles zones de protection pour les bélugas et les baleines franches, deux espèces de cétacés parmi les plus menacées au monde. Le taux de mortalité des baleines franches (aussi appelées baleines noires) est en augmentation sur l’année 2017, particulièrement dans le golfe du Saint-Laurent, où les animaux entrent en collision avec des navires de pêche (Marine&Océans).



Les @mers du CESM - le 15/12/17

La Marine jour après jour : 17 décembre 1939

 

 

Le Graf Spee se saborde devant Montevideo. Parfois, l'Histoire se répète. Comme l'amiral mort à la bataille des Falklands en décembre 1914 dont il porte le nom, le cuirassé de poche Graf Spee est déployé en Atlantique Sud pour attaquer le trafic commercial britannique. Après l'affrontement avec trois croiseurs britanniques à la bataille du Rio de la Plata, il rejoint l'Uruguay, pays neutre, pour réparer. Sans soutien à proximité et pressé de quitter Montevideo, le capitaine Langsdorff préfère saborder son navire plutôt que de le voir pris.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis/Taïwan/Chine :

L’ambassadeur de la République populaire de Chine aux États-Unis a évoqué, le 8 décembre, la possibilité pour Pékin d’utiliser des « moyens non-pacifiques » si des bâtiments de guerre américains faisaient escale dans des bases navales taïwanaises. Ratifié le 12 décembre par le Président Donald Trump, le budget de défense 2018 des États-Unis encourage notamment le développement d’exercices bilatéraux entre l’US Navy et la marine taïwanaise et l’organisation d’escales officielles dans les bases navales de l’île (Maritime-Executive).

 

Russie/Syrie :

Le parlement russe étudie cette semaine le projet d’agrandissement de la base navale de Tartous, en Syrie. Deux nouveaux quais seraient notamment construits pour en faire une base navale permanente pouvant accueillir jusqu’à onze bâtiments de guerre de tous types. Ancien point d’appui de la marine soviétique, puis russe, depuis 1971, Tartous est la seule base navale contrôlée par Moscou en Méditerranée (Maritime-Executive).

 

Union européenne :

Le Comité politique et de sécurité (COPS) de l’Union européenne a validé, le 13 décembre, la nomination du contre-amiral italien Alberto Maffeis à la tête de la mission EUNAVFOR Sophia de lutte contre les passeurs et trafiquants d’êtres humains en Méditerranée. Il prendra la succession du contre-amiral espagnol Javier Moreno Susanna, en poste depuis juillet dernier (Bruxelles2).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

Le ministère de la défense japonais souhaite doter ses forces armées de nouveaux missiles de croisière pour renforcer ses capacités dissuasives face à la Corée du Nord. Les missiles qui semblent privilégiés sont les antinavires norvégien JSM et américain LRASM et le missile de croisière JASSM-ER. Ces trois engins, pourtant d’une portée de 900 km, équiperaient l’aviation nippone dans une optique uniquement défensive contre « des forces de surface ennemies ou des forces de débarquement » (IRIS).

 

La marine indienne vient d’admettre au service actif son premier sous-marin conventionnel à propulsion anaérobie de type Scorpène, le Kalvari. Premier sous-marin construit dans un chantier naval indien depuis 20 ans, avec l’assistance du français Naval Group (ex-DCNS), le Kalvari est équipé de missiles de croisière SM39 Exocet et de torpilles lourdes allemandes filoguidées. Cinq autres unités sont prévues (NavalToday).

 

Le Secrétaire à la marine américaine Richard V. Spencer a définitivement mis un terme au projet de réactivation des frégates de type Oliver Hazard Perry pour lutter contre le narcotrafic. Cette mission reviendra désormais aux frégates de type Littoral Combat Ship et aux transports de personnel rapides de la classe Spearhead (USNI).

 

La Suède a lancé le programme de remplacement de son unique bâtiment collecteur de renseignements, l’Orion, en service depuis 1984. Le projet a été attribué au constructeur suédois Saab, qui a confié la fabrication de la coque au chantier naval polonais Nauta. Le bâtiment mesurera 70 mètres pour un déplacement de 2 300 tonnes. Sa livraison est prévue pour 2020 (Mer&Marine).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le Soudan, via la Société des Ports Soudanais (SPC), souhaite redynamiser son économie maritime, fortement touchée par les sanctions américaines. Ces derniers jours, la SPC a dévoilé plusieurs projets, dont la signature d’accords commerciaux visant à renforcer le trafic portuaire avec les pays voisins et le développement du port d’Hidop, sur la mer Rouge, spécialisé dans l’export de produits alimentaires (HellenicShippingNews).  

 

Le projet soutenu par Jean-Louis Etienne, en collaboration avec le cabinet Ship ST, d’une station internationale scientifique flottante d’étude des eaux de l’Antarctique, a reçu, le 12 décembre, un soutien du gouvernement français lors du One Planet Summit. Imaginé en 2013, Polar Pod constitue une innovation technique permettant la présence permanente d’une équipe de scientifiques dans les eaux du pôle Sud, à l’image de la station spatiale internationale. Sa mise en service est prévue pour 2019 (Mer&Marine).

 

Le Secrétaire américain au développement a annoncé le financement à hauteur de 15,75 millions d’euros d’un centre de recherche de développement pour l’éolien offshore aux États-Unis. Le centre prendra la forme d’un consortium public-privé et travaillera notamment sur l’impact des ouragans sur les infrastructures et l’éolien flottant (LeMarin).



La frégate type La Fayette (FLF) Courbet

©Benoit EMILE/Marine Nationale/Armées

 

L'équipage de la frégate type La Fayette (FLF) Courbet a commémoré le 6 décembre dernier, les 20 ans de l'admission au service actif de leur bâtiment.

 

M.Picherit, maire de la commune d'ANGERS, ville marraine de la frégate, remet le pavillon du cuirassé Courbet au capitaine de fregate Bagot, commandant du Courbet.



L’Aigrette, premier des nouveaux remorqueurs-pousseurs de la Marine nationale

L’Aigrette, premier des nouveaux remorqueurs-pousseurs de la Marine nationale

Le chantier Merré de Nort-sur-Erdre, près de Nantes, a mis à l’eau l’Aigrette, premier des nouveaux remorqueurs-pousseurs destinés à la marine française. Doté d’une coque en acier et d’une...



Météo Mirecourt

Samedi

min. 1 °

max. 4 °

Neige

Dimanche

min. 2 °

max. 3 °

Neige

Lundi

min. 6 °

max. 11 °

Pluie

Rechercher sur le site

Calendrier

« Janvier 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs



IN MEMORIAM

HISTORIQUE

L'AMICALE, SON BUT

CONTACT

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

LES BREVES DE LA FEDERATION des AMICALES de MARINS et MARINS ANCIENS COMBATTANTS

INFORMATIONS

DES NOUVELLES DES AUTRES BATIMENTS DU GRAND EST

MONDE COMBATTANT

LE JOURNAL OFFICIEL "DEFENSE"

UN HOMME, UN BATEAU, UNE HISTOIRE

LE CENTRE D'ETUDES STRATEGIQUES DE LA MARINE

SOUVENIRS DE MARINS

LE POSTE DES ARTISTES

LES DESSINS DE JACQUES MARQUET

INFOGRAPHIES

CARNET MONDAIN

Dis pourquoi ?

NOS LIVRES DE HAMMAC

LE MAGAZINE COLS BLEUS

MENTIONS LEGALES

Espace Membre

Dernières modifications

Livre d'or

  • Derniers messages :

  • Comme chaque année qui se termine, j'ai une pensée spécialement pour mes amis d'anciens marins de Mirecourt. Je vous souhaite un joyeux noël dans vos familles et tous les voeux de santé et bonheur pou...

    par ferdinand herrmann
  • Le bénévole est un homme heureux qui fait du bonheur Continuez à garder cette belle devise UNIS COMME A BORD FH

    par ferdinand herrmann
  • Aller sur le livre d'or →

Dons

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0