Bienvenue à bord du bâtiment AMMAC de MIRECOURT et Environs

 

Marins, anciens marins, de l'Etat, de la Pêche ou du Commerce

 

Si l'eau salée vous manque et si ......

vous voulez dépenser sans compter votre capital d'amitié et si ............

vous voulez retrouver l'ambiance chaleureuse et fraternelle que vous avez connus sur les bâtiments, dans les flottilles et escadrilles ou dans les services à terre de la Marine Nationale, ou lors de vos embarquements dans la Pêche ou le Commerce,

 

Prenez contact avec le "Pacha" de l'Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs ou venez nous rencontrer lors de nos réunions mensuelles. (voir Programmation des rencontres de l'Amicale pour 2016)

 

Télécharcher le bulletin : Adhésion

 

 

 

L'appel aux cotisations 2018 est lancé !

L'appel aux cotisations 2018 est lancé !


C'est l'occasion de renouveler votre soutien à notre amicale ou de rejoindre notre équipage !
Quelles que soient vos disponibilités, quel que soit votre savoir-faire, vous serez le ou la bienvenu(e) au sein de l'AMMAC MIRECOURT et Environs.


La cotisation annuelle est de 16 €.


Contactez nous pour plus d'informations !

 

Ou télécharger le bulletin d'adhésion

 

Vous pouvez également nous soutenir financièrement par l'envoi d'un don ou en devenant membre sympathisant.

 

Adhésion

 

Les rendez-vous de l'AMMAC en 2018

 

/../../../../uploaded/programme-de-lammac-pour-2018.pdf



Les @mers du CESM - le 06/02/18

7 février 1869 :

 

 

Mort à Paris de Léopold Victor Charner, Amiral de France. Jeune officier, il participe à l’expédition d’Alger puis au retour des cendres de Napoléon Ier. Amiral sous le Second Empire, il s’illustre d’abord pendant  la guerre de Crimée où il pose sa marque à bord du Napoléon. Il se distingue enfin en Extrême-Orient, comme commandant des forces navales dans les mers de Chine, avec la prise des forts du Peï-ho au cours de la seconde guerre de l’opium, puis lors de la campagne de Cochinchine. Son nom a été donné à trois bâtiments, dont un aviso-escorteur longtemps déployé dans le Pacifique.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis :

Le département de la défense américain a présenté, vendredi 2 février, la dernière version de la doctrine de posture nucléaire des États-Unis. Face à la Russie, désignée comme la principale menace devant la Chine et la Corée du Nord, le document met en avant le besoin croissant d’un nouveau missile de croisière mer-sol pour les bâtiments de surface et de têtes nucléaires plus légères et plus nombreuses pour les sous-marins lanceurs d’engins de l’US Navy. Le plan de modernisation de la triade nucléaire américaine est estimé à 1 200 milliards de dollars, répartis sur trente ans (L’Express).

 

Russie :

Le Premier ministre russe, M. Dmitri Medvedev, a approuvé le 1er février le déploiement de chasseurs russes sur l’aéroport civil d’Itouroup, la plus grande île de l’archipel des Kouriles, contrôlé par Moscou et revendiqué par le Japon depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Après le déploiement d’un système de défense anti-missile en 2017, cette décision renforce la présence militaire russe dans cet archipel susceptible d’accueillir une base navale dans les prochaines années (Reuters).

 

Japon/Philippines :

L’équipage du destroyer japonais JS Asagiri était en visite officielle dans le port philippin de Manille du 2 au 4 février dernier dans le cadre du renforcement de la coopération militaire entre les deux pays (TheDiplomat). La marine philippine a par ailleurs déployé un avion de patrouille maritime Beechcraft King Air TC-90, mis à disposition par le Japon, pour survoler le récif de Scarborough, revendiqué par Manille et contrôlé par Pékin en mer de Chine méridionale (TheDiplomat).

 

Singapour/Chine :

Le quotidien singapourien The Straits Times a publié, le 5 février, des photos aériennes de constructions chinoises sur sept récifs des îles Spratleys, en mer de Chine du Sud. Prises entre juin et décembre 2017, elles montrent ce que sont devenus ces récifs : de véritables bases navales et aériennes (StraitsTimes).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

Le constructeur italien Fincantieri a signé avec l’État français, vendredi 2 février, l’accord pour l’entrée au capital des chantiers navals STX situés à Saint-Nazaire. La société sera propriétaire en propre de 50 % du capital de STX, plus 1 % prêté par l’État français que ce dernier pourra récupérer en cas de non-respect de l’accord ou d’un éventuel différend stratégique. Le contrat prévoit aussi une minorité de blocage pour la France. Fincantieri devra verser 59,7 millions d’euros pour que l’acquisition de STX soit effective (LeMonde).

 

Deux nouvelles frégates multi-missions (FREMM) viennent d’être mises à l’eau : l’Antonio Marceglia, huitième FREMM italienne sur les dix prévues, a quitté le chantier naval de Riva Trigoso, à Gênes. Sa livraison à la Marina militare devrait intervenir en 2019 (NavalToday). L’autre FREMM est la Normandie, sixième unité destinée à la Marine nationale et dernière en configuration anti-sous-marine. Les deux restantes, l’Alsace et la Lorraine, seront spécialisées dans la défense aérienne (FREDA) (Ouest-France).

 

La Chine serait en train de tester un nouveau type d’armement électromagnétique à bord du Haiyangshan, un bâtiment de débarquement de chars de type 072 III. Des photos d'amateur montrent le bâtiment stationné au chantier naval de Wuchang avec sa pièce de 37 mm plage avant remplacée par une très grande tourelle, abritant elle-même un canon d’apparence électromagnétique (railgun). La Chine a reconnu, en octobre dernier, travailler sur ce type de technologie susceptible de tirer un projectile à la vitesse de Mach 7 (8 500 km/h). La puissance électrique développée par les croiseurs de type 055, fleurons actuels de la marine chinoise, leur permettrait de mettre en œuvre ce type d’armement (RUSI).

 

Le neuvième bâtiment collecteur de renseignements électroniques chinois de type 815 vient d’être mis à l’eau au chantier naval de Hudong-Zhonghua. Si aucune donnée technique concernant ses systèmes de détection n’a été dévoilée, il semblerait qu’un Type 815 soit parvenu à détecter la signature électromagnétique d’un chasseur furtif F-35 américain. En 2017, ces bâtiments avaient été repérés à proximité de manœuvres conduites par l’US Navy, notamment l’exercice Talisman Sabre en Australie et le test du système anti-missile balistique THAAD en Alaska (EastPendulum).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

La Chine est devenue en 2017 le premier importateur mondial de pétrole brut avec 8,4 millions de barils par jour. De nouvelles capacités de raffinage combinées au déclin de la production nationale ont fait croître la demande chinoise d’hydrocarbures, reléguant les États-Unis, d'ailleurs producteurs de GNL, à la seconde place avec 7,9 millions de barils par jour (Maritime-Executive).

 

Les rives du fleuve chinois Yang-Tsé (ou Yangzi Jiang, ou fleuve Bleu) vont faire l’objet d’importants aménagements de la part du gouvernement chinois, en lien notamment avec le développement des nouvelles routes de la soie. Long de 6 300 km, le Yang-Tsé relie le port de Shanghai à l’hinterland chinois. Il dessert notamment le port de Chongqing, point de départ ferroviaire de la route commerciale vers l’Europe : un millier de trains seront affectés à cette liaison en 2018 (HellenicShippingNews).

 

Le pétrolier MT Marine Express, qui transportait, sous pavillon panaméen, 13 500 tonnes de pétrole au départ du port de Cotonou, au Bénin, a fait l’objet d’un acte de piraterie dans le golfe de Guinée la semaine dernière. Le navire et ses 22 membres d’équipage ont été relâchés ce mardi, après six jours de captivité. Il s’agit du deuxième incident de ce type dans la région au cours du mois de janvier (Maritime-Executive).

 

Pour aller plus loin :

Le site Maritime-Executive revient sur l’histoire du continent antarctique, de sa perception par les Grecs à sa découverte et à sa cartographie par les explorateurs européens.  



Les @mers du CESM - le 02/02/18

2 février 1709 :

 

Alexandre Selkirk, le « vrai » Robinson Crusoé, est délivré de sa solitude. Corsaire au caractère frondeur, il exige, en 1704, d'être débarqué dans l'archipel Juan Fernandez parce que son navire est hors d'état de doubler Horn. Son capitaine acquiesce alors volontiers à sa demande et Selkirk passera plus de quatre ans sur l'île déserte de Mas-a-Tierra avant d'être secouru. De retour en Angleterre, il connait la notoriété grâce aux nombreuses publications de son aventure. Il meurt en mer en 1721, à 45 ans, sous l'uniforme de la Royal Navy. Mas-a-Tierra a été rebaptisée en 1966 du nom du héros de Daniel Defoe inspiré par sa vie.

 

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

 

Union européenne :

L’agence européenne de garde-frontières et garde-côtes FRONTEX a officiellement lancé, jeudi 1er février, l’opération Thémis en Méditerranée centrale et en Adriatique. Succédant à l’opération Triton et face à un afflux massif de migrants en provenance des côtes africaines, elle doit aider l’Italie à lutter contre les trafics illicites en mer et à mener des opérations de sauvetage. Thémis sera conduite en parallèle de l’opération EUNAVFOR Sophia de lutte contre les trafics d’êtres humains au large de la Libye (Mer&Marine).

 

Iran :

La frégate iranienne Damavand, du type Mowj, a coulé le 28 janvier à l’entrée de son port-base de Bandar Anzali, dix-huit jours après avoir heurté la digue de protection sous l’effet d’une tempête. Les autorités ont rapidement évacué les principaux équipements du bâtiment. Admise au service en mars 2015, la Damavand était le bâtiment de guerre le plus important de la marine iranienne en mer Caspienne (WarIsBoring).

 

Yémen :

La coalition arabe au Yémen dirigée par l’Arabie Saoudite vient d’annoncer l’interception, le 26 janvier, d’une embarcation rapide piégée. Déployé depuis le port d’Hodeïda contrôlé par les rebelles Houthis, l’engin a été intercepté par la coalition à 13 nautiques des côtes yéménites, avant d’avoir pu atteindre les routes commerciales internationales traversant la mer Rouge (Jane's).

 

Pour aller plus loin :

La revue Maritime-Executive revient sur la stratégie chinoise dite du « collier de perles » dans l’océan Indien, avec l’ouverture depuis 2017 des deux premières bases navales chinoises outremer à Djibouti et Gwadar (Pakistan), et les facilités négociées par Pékin dans plusieurs pays riverains de la zone.

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

L’équivalent australien de la Cour des comptes vient de retirer le programme des destroyers de classe Hobart de sa liste des projets à risque du fait d’améliorations constatées quant au processus de construction des bâtiments. Cette décision témoigne d’un regain de confiance de la part de l’institution vis-à-vis du programme Hobart, qui avait été placé sur cette liste en 2014 en raison de risques perçus sur les plans commerciaux, calendaires et financiers (NavalToday).

Le sous-marin indien conventionnel Karanj vient d’être mis à l’eau. Il s’agit de la troisième unité de la classe Kalvari (type Scorpène), construite en transfert de technologie avec l’appui de la société française Naval Group (ex-DCNS). Trois autres bâtiments, dotés quant à eux d’une propulsion anaérobie, sont prévus. Pour la première fois, la marine indienne seule prendra en charge l’entraînement de l’équipage  (Marinelink).

La marine sud-coréenne vient de prendre possession de la frégate Daegu, première unité de la classe éponyme (type FFX II), sur huit prévues. Elle doit entrer au service actif au second semestre 2018. Les FFX II sont des versions modernisées de la classe Incheon et ont été conçues principalement pour la lutte anti-aérienne et anti-sous-marine (NavalToday).

 

Le ministère de la Défense américain vient de notifier un contrat d’un montant initial de 150 millions de dollars à la société Lockheed Martin pour le développement de deux prototypes d’un nouveau système d’arme laser baptisé HELIOS. Ils devront être livrés en 2020, l’un sera intégré à un destroyer de classe Arleigh Burke et l’autre à un site terrestre. HELIOS a pour but de démontrer la faisabilité technologique et opérationnelle d’une arme laser à la puissance comprise entre 60 et 150 kW, bien supérieure donc à la puissance du laser équipant l’USS Ponce (30 kW) (Jane’s).

 

La Belgique et les Pays-Bas veulent passer une commande commune de douze chasseurs de mines, à raison de six unités par pays. Le contrat, d’un budget de 1,1 milliard d’euros, n’a pas encore été attribué : plusieurs entreprises sont en lice, dont les français ECA, Thales et Socarenam (LeMarin).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le programme de recherche français Esprit de Velox vient d’acquérir le navire océanographique White Holly, un ancien cotre de l’US Coast Guard. A sa livraison été 2018, il sera transformé en démonstrateur de technologies innovantes, notamment en termes d’exploration maritime. Ce premier projet doit contribuer au but ultime du programme Velox, à savoir la construction d’un « voilier innovant » servant de laboratoire embarqué et de banc d’essai technologique  (MeretMarine).

 

Le constructeur China State Shipbuilding Corporation (CSSC) a annoncé ses résultats prévisionnels pour 2017, anticipant des pertes de 280 à 320 millions d’euros. Propriétaire de neuf chantiers navals dans le sud de la Chine, le groupe affiche un résultat négatif pour la deuxième année consécutive, alors que les commandes de nouveaux navires ont bondi de 70 % l’année dernière dans le pays (LeMarin). Dans le même temps, la Banque centrale chinoise a annoncé le renforcement de son action financière de soutien au développement du secteur maritime national (MarineLink).

 

Le gouvernement allemand a accordé un permis d’installation au gazoduc sous-marin North Stream 2 dans ses eaux territoriales. Ce gazoduc doit venir augmenter les capacités de son prédécesseur North Stream qui achemine le gaz russe sur le marché ouest-européen via la mer Baltique (Reuters).

 

Le port de Rotterdam vient de signer un contrat avec le groupe IBM pour la transformation numérique de ses 42 kilomètres de quai. D’abord équipées en senseurs météorologiques, ces infrastructures seront peu à peu améliorées en anticipation de l’arrivée des navires autonomes (Mer&Marine).



Des nouvelles de L'Astrolabe

4e rotation de L'Astrolabe : le capitaine de frégate (CF) Trystram prend la manœuvre !

 

Le Patrouilleur polaire L’Astrolabe a appareillé hier d'Hobart (Australie) pour rejoindre la base scientifique de Dumont d’Urville en Terre Adélie (Antarctique). Pour l'occasion, l'équipage B du CF Trystram a remplacé l'équipage A du CF Tuccelli.

 

Le capitaine de frégate Tuccelli (à gauche), commandant de l'équipage A de L'Astrolabe, avec le capitaine de frégate Trystram (à droite), commandant de l'équipage B.



©Jeoffrey Lenne/Marine Nationale/Armées



1er février 1925

Création de la base d'aéronautique navale d'Hyères et installation du centre d'aviation d'escadre du Palyvestre. Cette base de 270 hectares est le point d’appui des opérations aéromaritimes en Méditerranée. Elle accueille les flottilles 31F, 34F, 35F et 36F de la Marine nationale.

 

40 ans plus tard, le 1er février 1965, le général de Gaulle inaugure la base aéronautique de Landivisiau. Base de la chasse embarquée, elle accueille les flottilles 11F, 12F, 17F et 57S de la Marine nationale.

 

Crédits : ©Robert Dal Soglio/Marine nationale/Défense



Lettre hebdomadaire n° 5 du 2 février 2018

 

Chaque semaine, cette lettre d’information vous présente un condensé de l’actualité des unités de la Marine, ainsi que les événements à ne pas manquer les semaines suivantes.

La rédaction de Cols Bleus est à l’écoute de toutes vos suggestions ou remarques.

N’hésitez pas à la transmettre et à encourager vos proches à s’y inscrire sur www.colsbleus.fr

La rédaction de Cols Bleus
 


Les @mers du CESM - le 30/01/18

31 janvier 1958 :

Dernière plongée du sous-marin classique Rubis. Admis au service en 1933, ce sous-marin mouilleur de mines est le 4e de la classe Saphir. De 1939 à 1945, il effectue 28 missions de guerre (mouillage de mines, transport d'agents, renseignement) et est crédité de 18 bâtiments coulés. Fait Compagnon de la Libération en octobre 1941, il est désarmé en 1949 et immergé en janvier 1958 au large du Cap Camarat. La coque du Rubis repose par 40 m de fond, c'est l'un des plus beaux sites de Méditerranée pour les plongeurs.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Chine :

Le gouvernement chinois a présenté vendredi 26 janvier son programme pour l’Arctique et a évoqué, pour la première fois officiellement, une « Route de la soie polaire » grâce au développement de voies de transport maritime dans la région. Si la Chine ne fait pas partie des pays riverains de la zone, elle souhaiterait toutefois profiter de la route maritime du Nord-Est permise par la fonte des glaces pour relier plus rapidement les ports européens et participer au développement économique de la région (Marine&Océans).

 

Iran :

Le porte-parole de la Ve flotte de l’US Navy a révélé que les vols de surveillance de drones iraniens se multipliaient dans le détroit d’Ormuz et le golfe Arabo-Persique. Ces drones QOM-1 (ou Shaheed 129) effectueraient un vol ou deux par jour et s’approcheraient fréquemment des bâtiments de guerre américains (USNI-News). Le contre-amiral Ali Ozmaei, l’un des chefs des Pasdaran, a pour sa part déclaré que les bâtiments américains étaient désormais plus respectueux des règlements internationaux, évitant les eaux territoriales du pays. Des incidents entre vedettes iraniennes et navires de l’US Navy ont eu régulièrement lieu jusqu’en août 2017 (Reuters).

 

Grèce/Turquie :

Le ministre de la défense grec a accusé un bâtiment de guerre turc d’avoir voulu pénétrer, le 28 janvier, dans les eaux territoriales des îles grecques d’Imia, en mer Égée. Le bâtiment, avec à son bord le chef d’état-major des armées turques, le général Hulusi Akar, aurait quitté la zone après sept minutes, bloqué par des patrouilleurs grecs. Situées à sept kilomètres des côtes turques, les îles d’Imia sont revendiquées par Ankara sous le nom de Kardak (TheGuardian).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

La marine italienne vient de recevoir son premier chasseur multi-rôles F-35B Lightning II à décollage court et atterrissage vertical. Il s’agit du premier appareil dans cette variante, la plus aboutie technologiquement, à être construit en dehors des États-Unis. L’assemblage a eu lieu en Italie, dans l’usine Leonardo de Cameri, avec le soutien de Lockheed Martin (NavalToday).

 

Le Président Emmanuel Macron a annoncé que la France venait de signer avec l’Argentine un accord de vente pour cinq chasseurs embarqués Super Étendard Modernisé (SEM) récemment retirés du service actif. La transaction comprend également un simulateur ainsi que dix réacteurs et des pièces détachées (Opex360).

 

Le gouvernement australien vient d’annoncer sa nouvelle stratégie d’exportation de matériels de défense. Ce plan vise à faire de l’Australie l’un des dix plus grands exportateurs mondiaux au cours de la prochaine décennie. Il prévoit notamment la création de structures gouvernementales spécialisées dans l’export et une enveloppe de 3 milliards d’euros pour soutenir les entreprises du secteur (NavalToday).

 

Pour aller plus loin :

Le magazine en ligne South China Morning Post revient en détail sur la remontée en surface d’un sous-marin nucléaire d’attaque chinois au large des îles Senkaku, contrôlées par le Japon et revendiquées par la Chine. Le bâtiment, une version modernisée du type 093 censée être plus silencieuse que la précédente, avait été détecté deux jours auparavant puis pisté sans interruption par la marine japonaise, remettant en cause son niveau de discrétion affiché.

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le cabinet norvégien Rystad Energy vient d’estimer que cinquante champs pétrolifères et gaziers pourraient être mis en service en Asie du Sud-Est d’ici 2020. Ils permettraient d’exploiter quatre milliards de barils équivalent pétrole, au prix d’un investissement de 28 milliards de dollars pour la mise en exploitation (Maritime-Executive).

 

Le Saint-Exupéry, porte-conteneurs de 20 600 EVP (« équivalent vingt pieds »), a été livré le 26 janvier à CMA CGM, son armateur français. Nouveau navire amiral du groupe, il est le plus gros porte-conteneurs exploité sous pavillon français et sera mis en service sur la route maritime French Asia Line 1 entre l’Europe et l’Asie (Mer&Marine).

 

Une unité flottante de production, stockage et déchargement (FPSO) de 330 mètres de long et de 220 000 tonnes vient d’arriver au port de Lagos, au Nigéria, pour rejoindre le projet d’extraction de pétrole offshore très profond porté entre autres par Total dans le sud-est du Nigéria. Baptisé Egina, le champ se situe à 1 600 mètres de profondeur et sa mise en exploitation a demandé 16 milliards de dollars d’investissement. Les prévisions d’extraction sont de 200 000 barils par jour, soit 10 % de la production nigériane actuelle (CDE).

 

Le port de Dunkerque a accueilli pour la première fois un méthanier brise-glaces, le Boris Vilkitsky, assurant le transport en Europe du gaz naturel liquéfié (GNL) produit par le nouveau complexe d’extraction russe Yamal LNG. Après treize jours de voyage, le méthanier est arrivé au terminal GNL de Dunkerque où il a déchargé 165 000 m³ de gaz. Détenu à 65 % par EDF, ce terminal peut traiter jusqu’à 13 milliards de m³ de gaz par an, soit 20 % de la consommation annuelle de la France et de la Belgique (Mer&Marine).



Les @mers du CESM - le 26/01/18

27 janvier 1848 :Naissance de l'amiral Tōgō

 

 

Formé en Grande-Bretagne, Tōgō devient commandant en chef de la marine japonaise en 1903.

 

Il s'illustre particulièrement durant la guerre russo-japonaise (1904-1905) avec les victoires de Port-Arthur (8 février 1904) et surtout de Tsushima : le 27 mai 1905, la flotte de l'amiral Rojestvenski est déjà à portée de canon quand, pour ajouter à une supériorité matérielle et numérique un avantage tactique décisif, il ordonne à ses navires en ligne de file un virement de bord par la contremarche.

 

Plus peut-être que la complète défaite des Russes, cette manœuvre osée fait entrer Tōgō dans la légende.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis/Viêtnam :

Le secrétaire à la défense américain, M. Jim Mattis, a annoncé le 25 janvier, lors de sa visite officielle au Viêtnam, qu’un porte-avions de l’US Navy ferait escale en mars prochain dans le port de Danang. Cette première historique depuis 1975 et la fin de la guerre entre les deux pays est un témoignage supplémentaire du rapprochement opéré ces dernières années par Washington et Hanoï (Reuters).

 

États-Unis/Corée du Nord :

Le département du trésor américain a annoncé l’adoption de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord. Six navires et deux maisons de commerce basées en Chine sont notamment visés par ces mesures pour avoir fourni au régime de Pyongyang des marchandises prohibées par l’Organisation des Nations unies (LeMonde).

 

Chine :

La marine américaine invite son homologue chinoise à participer à l’exercice naval bisannuel Rim of the Pacific (RIMPAC) 2018, le plus grand au monde, qui se tiendra en juin et juillet prochains au large d’Hawaï, a fait savoir le ministère de la défense chinois le 25 janvier. La marine de l’Armée populaire de libération était déjà présente aux deux dernières éditions de 2014 et 2016 (Reuters).

 

États-Unis/Russie :

Le bâtiment collecteur de renseignements russe Viktor Leonov (SSV-175), type Vishnya, a été repéré le 22 janvier à une centaine de nautiques au large de la Caroline du Nord. Le bâtiment, pisté dans les eaux internationales par le destroyer lance-missiles américain USS Cole, type Arleigh Burke, avait déjà longé en février et mars derniers la côte est des États-Unis (CNN).

    

Pour aller plus loin :

The Diplomat revient sur la signification du terme « Indo-Pacifique », construction géopolitique née il y a une dizaine d’années sous la plume d’un chercheur indien pour mieux mettre en avant le rôle de puissance asiatique à venir de New Delhi.

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

 

La frégate américaine USS Little Rock de type Littoral Combat Ship (classe Freedom) a été piégée par les glaces à Montréal. Partie de Buffalo, dans l’État de New York où elle a été construite, elle devait remonter le cours du fleuve Saint-Laurent jusqu’à l’Atlantique pour rejoindre son port-base de Mayport, en Floride. À l’approche de Montréal, une brusque chute de la température a gelé le fleuve, immobilisant le bâtiment jusqu’à la libération des eaux, qui survient habituellement en mars (CBC).

 

L’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex va tester deux plates-formes télé-opérées de surveillance aérienne en Méditerranée, dans les zones de passage habituellement utilisées pour le trafic d’êtres humains. Deux sociétés ont été retenues pour ces essais : Israël Aerospace Industries, qui pourrait proposer son drone Heron, et l’italien Leonardo pour son drone Falcon. L’agence a également lancé un appel d’offres en novembre dernier pour une évaluation d’aérostats de surveillance (Ouest-France).

 

Le transport de chalands de débarquement (TCD) américain USS Anchorage, de la classe San Antonio, vient d’effectuer un test de récupération de capsule spatiale dans l’océan Pacifique en partenariat avec la NASA. La capsule en question était une maquette de l’Orion, prochain véhicule spatial américain dont le premier vol est prévu pour décembre 2019. D’autres tests ont eu lieu en 2014 et 2016 pour vérifier la capacité d’un TCD à recueillir la capsule dans son radier (MeretMarine).

 

Le directeur du chantier naval indonésien PT PAL a fait état de grandes ambitions pour l’année 2018 et mise sur une forte croissance de son activité, en partie grâce à des commandes exécutées pour le compte de la marine indonésienne qui doit recevoir, en 2018, un sous-marin, des TCD et quatre vedettes lance-missiles KCR-60. Il compte également sur l’export, notamment vers la Malaisie, la Thaïlande et plusieurs nations africaines (TheDiplomat).

 

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

 

Le déploiement du câble sous-marin transpacifique Hong-Kong – Americas (HKA) a été annoncé le 22 janvier. Financé par un consortium composé de l’un des géants américains de l’informatique, Facebook, et d’opérateurs de télécommunication chinois, australien et indien, il reliera d’ici à 2020 la ville de Hong-Kong à la Californie sur 13 000 km (DataCenterKnowledge).

 

L’ONG Human Rights Watch dénonce dans un récent rapport la généralisation des violations des droits de l’homme dans l’industrie de la pêche thaïlandaise. Essentiellement birmans et cambodgiens, les migrants des pays voisins de la Thaïlande sont enrôlés de force, victimes de trafic entre employeurs, sous-payés, voire torturés (Maritime-Executive).

 

La société française Ecoslops a signé un protocole d’accord avec la compagnie d’exploitation du Canal de Suez, Suez Canal Economic Zone. L’accord, qui a bénéficié du soutien des gouvernements français et égyptien, consiste en la conduite d’une étude de faisabilité quant à la récupération et au traitement des résidus pétroliers présents dans le Canal, estimés à 40 000 tonnes par an. L’étude doit être menée à son terme d’ici le troisième trimestre 2018 (ZoneBourse).



29 janvier 1972

Il est 17h06.

Le Redoutable, premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, commandé par le capitaine de frégate Louzeau, entame sa première patrouille opérationnelle.

 



La composante océanique de la force de dissuasion nucléaire entre ainsi en service. Le Redoutable, devenu navire musée, est aujourd'hui ouvert au public, au cœur de la Cité de la Mer à Cherbourg-Octeville.



La cérémonie en mémoire des disparus de la Minerve

Plusieurs cérémonies se déroulées en France le samedi 27 janvier en mémoire des 52 hommes du sous-marin Minerve, disparus 50 ans plus tôt avec leur bâtiment au large des côtes varoises.

 

La plus importante de ces commémorations, organisées par l’Amicale Générale des Anciens Sous-Mariniers (AGASM), s’est tenue à Toulon.

 

Proches des défunts, marins et autorités se sont recueillis devant le Monument national des sous-mariniers. De nombreuses personnalités civiles et militaires étaient présentes, dont le maire de Toulon, des parlementaires et élus régionaux, le préfet du Var, le préfet maritime de la Méditerranée ou encore l’amiral commandant la force d’action navale. Une messe a ensuite été célébrée en l'église Saint-Louis de Toulon.



Sur le chantier du Charles de Gaulle

Sur le chantier du Charles de Gaulle

Cap aujourd’hui sur Toulon, où nous vous emmenons à bord du porte-avions Charles de Gaulle, qui est depuis bientôt un an en cale sèche aux bassins Vauban. Sur le bâtiment, qui bénéficie d’une refonte à mi-vie, les travaux progressent en vue de sa remise à l’eau, qui doit si tout va bien intervenir en mars. Le second arrêt technique majeur du R91 depuis sa mise en service en 2001 ne sera pas pour autant achevé. Sous la maîtrise d’œuvre de Naval Group, le chantier se poursuivra à quai, jusqu’à...



135.000 euros d'amendes pour 45 tonnes de thon rouge pêchées illégalement

 

Lorient : 135.000 euros d'amendes pour 45 tonnes de thon rouge pêchées illégalement

Le 21 décembre, le procureur-adjoint avait requis les peines d'amendes maximales encourues, en cas de pêche illicite, à l'encontre du palangrier portugais, Vila do Infante. En début d'après-midi, hier, le tribunal de Lorient a rendu son jugement, qui s'aligne sur les réquisitions du parquet.

Son capitaine, absent à l'audience, a été condamné à 22.500€ d'amende et la personne morale qui gère l'armement, à 112.500€. Et il leur faudra verser un total de 54.500€ aux différentes associations qui...



Météo Mirecourt

Mercredi

min. -3 °

max. 4 °

Partiellement nuageux

Jeudi

min. -3 °

max. 2 °

Ciel dégagé

Vendredi

min. -3 °

max. 3 °

Ciel dégagé

Rechercher sur le site

Calendrier

« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs



IN MEMORIAM

HISTORIQUE

L'AMICALE, SON BUT

CONTACT

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

LES BREVES DE LA FEDERATION des AMICALES de MARINS et MARINS ANCIENS COMBATTANTS

INFORMATIONS

DES NOUVELLES DES AUTRES BATIMENTS DU GRAND EST

MONDE COMBATTANT

LE JOURNAL OFFICIEL "DEFENSE"

UN HOMME, UN BATEAU, UNE HISTOIRE

LE CENTRE D'ETUDES STRATEGIQUES DE LA MARINE

SOUVENIRS DE MARINS

LE POSTE DES ARTISTES

LES DESSINS DE JACQUES MARQUET

INFOGRAPHIES

CARNET MONDAIN

Dis pourquoi ?

NOS LIVRES DE HAMMAC

LE MAGAZINE COLS BLEUS

MENTIONS LEGALES

Espace Membre

Dernières modifications

Livre d'or

  • Derniers messages :

  • Comme chaque année qui se termine, j'ai une pensée spécialement pour mes amis d'anciens marins de Mirecourt. Je vous souhaite un joyeux noël dans vos familles et tous les voeux de santé et bonheur pou...

    par ferdinand herrmann
  • Le bénévole est un homme heureux qui fait du bonheur Continuez à garder cette belle devise UNIS COMME A BORD FH

    par ferdinand herrmann
  • Aller sur le livre d'or →

Dons

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0