Bienvenue à bord du bâtiment AMMAC de MIRECOURT et Environs

 

Marins, anciens marins, de l'Etat, de la Pêche ou du Commerce

 

Si l'eau salée vous manque et si ......

vous voulez dépenser sans compter votre capital d'amitié et si ............

vous voulez retrouver l'ambiance chaleureuse et fraternelle que vous avez connus sur les bâtiments, dans les flottilles et escadrilles ou dans les services à terre de la Marine Nationale, ou lors de vos embarquements dans la Pêche ou le Commerce,

 

Prenez contact avec le "Pacha" de l'Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs ou venez nous rencontrer lors de nos réunions mensuelles. (voir Programmation des rencontres de l'Amicale pour 2016)

 

Télécharcher le bulletin : Adhésion

 

 

 

Une PMM pour le département des Vosges

 

« BIENTÔT UNE PREPARATION MILITAIRE MARINE A EPINAL »

 

Les présidents des Amicales de  Marins et Marins Anciens Combattants des Vosges (AMMAC), composées d’anciens marins de la Royale, du Commerce et de la Pêche, se réjouissent de cette annonce que le maître principal Fabrice CUNY, assistant départemental des Vosges pour la Marine, vient de faire.

 

Pour tous, l’arrivée prochaine d’une structure de la Préparation Militaire Marine (PMM) à EPINAL est une excellente nouvelle pour le rayonnement de la Marine Nationale et des Associations de Marins du département.

 

En effet, dans les environs, il en existait pour l’heure déjà quatre, l’une à NANCY, METZ, STRASBOURG et l’autre à BELFORT. Mais, elles sont surchargées, du fait d’une forte demande pour ces stages qui intéressent les jeunes désireux de vivre une expérience humaine originale en parallèle de leur scolarité. De plus, l’éloignement géographique de ces centres ne permettait pas toujours aux jeunes vosgiens de rejoindre ces stages situés hors du département.

 

Pour tenter de combler cette absence de centre au sein du département, la municipalité d’EPINAL, marraine du sous-marin « SAPHIR », le Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées CIRFA Marine de NANCY et l’actuel responsable de la PMM de la cité Ducale ont proposé la création d’un centre à EPINAL.  

Ce dossier présenté au Commandant de la Marine à PARIS, a été validé et l’ouverture du centre PMM d'EPINAL et donc programmé pour cet automne dans les VOSGES.

 Le 1er Régiment de Tirailleurs mettra à la disposition des marins formateurs une salle destinée aux cours et assurera les repas pour les jeunes gens de cette PMM. Tous les frais de déplacements et de repas seront pris en charge par la Marine.

 

Une formation riche pour découvrir la Marine Nationale

 

En quoi consiste cette PMM ? Les jeunes gens intéressés, devront assister à la formation douze samedi ou dimanche pendant l’année scolaire.

Ils visiteront en outre, durant cinq jours pendant les vacances scolaires de février, la base navale de TOULON ou de BREST, afin de découvrir les différents types de bâtiments qui composent la flotte et les différents aspects du métier de marin.

Lors de la formation, des réservistes expérimentés expliqueront aux jeunes stagiaires ce qu’est la Marine et son rôle. Ils dispenseront des cours et assureront des exercices pratiques comme le secourisme, les bases de la lutte contre les incendies, le tir au fusil Famas, l’apprentissage de la manœuvre sur les navires, etc.

Une fois formés, les jeunes stagiaires obtiendront un diplôme qui pourra leur offrir d’autres perspectives dans la Marine mais aussi dans le civil ; ils pourront également devenir réservistes.

 

La PMM est ouverte aux jeunes entre 16 et 21 ans.

 

La première PMM en terre vosgienne devrait débuter à la rentrée de septembre 2018.

 

Les dossiers de candidatures et renseignements pour cette session peuvent être obtenus auprès du  Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées de NANCY

 

CIRFA Marine NANCY

47, rue Sainte Catherine

Tél  03 83 32 03 63 – 03 83 32 96 75

 

 



CHAMPS GOLOT 2018

 

/../../../../uploaded/ra-glement-concours-fa-te-du-jeu-2018.pdf



Les @mers du CESM - le 13/04/18

15 avril 1912 :

 

Le Titanic sombre durant sa première traversée, 1 500 personnes meurent dans le naufrage de ce paquebot réputé insubmersible. La catastrophe suscite une émotion mondiale et entraîne la prise rapide de mesures améliorant le sauvetage en mer (veille radio permanente à bord, imposition du SOS comme signal de détresse, embarcations de sauvetage plus nombreuses, création de la Patrouille internationale des glaces…) et l'adoption en 1914 de la première convention internationale SOLAS (safety of life at sea) sur la sécurité des navires marchands. La sécurité et la sûreté du trafic maritime sont aujourd’hui encadrées par la SOLAS de 1974.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Chine/Vanuatu :

Selon le Sydney Morning Herald, la Chine souhaiterait implanter une base militaire permanente au Vanuatu, à quelques milliers de kilomètres de l’Australie. Ce projet d’infrastructure, s’il se réalisait, pourrait constituer une évolution stratégique importante pour le pays, militairement par la possibilité de soutenir dans la durée un déploiement de la flotte dans le sud du Pacifique, et diplomatiquement, par l’extension de la zone d’influence de la Chine (SydneyMorningHerald).

 

Chine/Viêtnam :

Un porte-parole du ministère de la Défense chinois a reconnu, mardi 10 avril, la militarisation jusqu’à maintenant toujours démentie des îles Spratleys, disputées par la Chine, le Viêtnam et les Philippines. Ces déclarations, qui suscitent les inquiétudes des pays de la région, sont intervenues à la suite de la publication par le Pentagone d’un rapport sur le déploiement d’équipements de brouillage au sein de l’archipel (Maritime-Executive). C’est dans ce contexte que le Viêtnam a déposé un projet de loi visant à faciliter la conduite des missions d’affirmation de souveraineté par ses garde-côtes, en assouplissant leurs règles d’engagement actuellement limitées à l’auto-défense élargie (MarineLink). 

 

Mer de chine méridionale :

Le président chinois Xi Jinping a déclaré que la nécessité d’une marine forte pour son pays était « plus pressante que jamais ». M. Xi a prononcé ces mots ce jeudi, alors qu’il assistait en personne à la démonstration de force de la marine chinoise en mer de Chine méridionale qui a mobilisé 48 bâtiments. Ce véritable défilé naval sera suivi par des exercices de tir dans le détroit de Taïwan le 18 avril (BBC).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

Les deux premiers drones de surveillance maritime à haute altitude MQ-4C Triton vont être déployés par l’US Navy depuis la base de Guam d’ici la fin de l’année. C’est une « première » qui servira de banc d’essai avant que le programme n’atteigne sa capacité opérationnelle initiale, en 2021. Le concept d’emploi du Triton prévoit une capacité de patrouille maritime permanente, articulée autour de cinq ensembles de quatre appareils se relayant constamment (USNI).

 

La Chine a procédé au lancement d’un triplet de satellites dénommé Yao Gan 31 Groupe 01, vraisemblablement conçus pour la surveillance maritime et comparables au système NOSS américain. Un quatrième satellite, non identifié, a été mis sur orbite par la même fusée (type Longue Marche). Ces engins seraient sans doute destinés à remplacer d’autres satellites de surveillance, de génération plus ancienne (EastPendulum).

 

Le patrouilleur hauturier ICGS Vikram vient d’être admis au service actif par les garde-côtes indiens. Le Vikram est la première unité d’une série de sept bâtiments, conçus et assemblés par l’entreprise indienne Larsen & Toubro Shipbuilding. Ils déplacent 2 140 tonnes pour une longueur de 97 mètres et une vitesse maximale de 26 nœuds (NavalToday).

 

La Turquie a annoncé un investissement de 1,5 milliard d’euros dans son industrie de défense. L’enveloppe concerne principalement des projets à forte valeur ajoutée et pouvant être exportés tels que des systèmes d’arme laser, le chasseur expérimental TF-X, des blindés et des drones (Jane’s).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’armateur grec Arista Shipping a signé une lettre d’intention pour la commande de 20 vraquiers de 84 000 tonnes de port en lourd (type Kamsarmax) à propulsion gaz naturel liquéfié (GNL). Si elle est conclue, la commande sera traitée par le constructeur chinois Jiangsu Yangzijiang pour une livraison prévue entre 2020 et 2023. Ces navires seront conçus pour une autonomie de 40 jours en mer, soit une distance totale de 14 000 nautiques (LeMarin).

 

La circulation océanique en Atlantique Nord (circulation méridienne de retournement atlantique), phénomène naturel désignant à la fois le déplacement des eaux chaudes vers le nord et des eaux froides vers le sud, n’a jamais été aussi faible depuis au moins 1 600 ans : les courants chauds sont affaiblis par la fonte des glaces en Arctique et les courants froids ralentis par la hausse des températures. Ces courants marins jouent un rôle crucial dans la régulation climatique de la Terre : une forte variation aurait d’importantes conséquences en Europe occidentale et en Amérique du Nord (TheGuardian).

 

Le ferry M/S Viking Grace, armé par la compagnie Viking Line et présent en mer Baltique depuis le 12 avril, est le premier navire de transport de passagers au monde équipé d’un moteur à énergie éolienne. Ce dispositif éolien de voile cylindrique répond aux normes environnementales les plus exigeantes et apporte une poussée supplémentaire au navire. Un second ferry de la compagnie finlandaise, dont la livraison est prévue pour 2020, devrait comporter deux moteurs à énergie éolienne (WorldMaritimeNews).



Les @mers du CESM - le 10/04/18

10 avril 1920 :

Décret sur le statut de « Peintre de la Marine ». C’est l’officialisation d’une pratique ancienne de reconnaissance d’artistes qui consacrent leur talent à la mer, aux marins et à la Marine. Le statut évoluera jusqu’à celui de 1981 de « Peintre officiel de la Marine » qui accueille peintres, sculpteurs, photographes ou encore cinéastes, identifiables à l’ancre qui accompagne leur signature. Sélectionnés par concours durant les Salons de la Marine, ils sont aujourd’hui 46, dont cinq retenus durant le dernier Salon, en 2017. Corps éclectique, on compte parmi leurs grands anciens aussi bien Mathurin Méheut et Gervèse que Paul Signac.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

 

Royaume-Uni/Bahreïn :

La Royal Navy a officiellement ouvert, vendredi 6 avril, une nouvelle base logistique dans le port de Mina Salman, au sud de Manama, capitale du Bahreïn. Cette base accueillera 300 personnels et constituera le centre régional de la marine britannique, lui permettant de mener ses opérations dans le golfe Arabo-Persique, l’océan Indien et la mer Rouge. C’est la première fois depuis 1971 que le Royaume-Uni dispose d’une base navale permanente au Moyen-Orient, tandis que le Bahreïn accueille déjà, entre autres, le centre de commandement de la Ve flotte de l’US Navy (Maritime-Executive).

 

France/Maroc :

Les frégates marocaines Hassan II, classe Floréal, et Sultan Moulay Ismail, de type SIGMA 9813, ont fait une escale de routine dans le port de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, du 6 au 9 avril. Les deux bâtiments, qui avaient précédemment fait escale dans les ports de Brest et Lorient dans le cadre de ce déploiement d’un mois en Europe, accueillent à leur bord des marins de plusieurs pays africains, en formation à l’École royale navale de Casablanca, afin de développer la coopération entre marines africaines (France3).

 

Pour aller plus loin :

Le quotidien South China Morning Post revient sur la politique économique et stratégique que Pékin souhaite mettre en œuvre sur l’île de Hainan, la « Hawaï chinoise », alors que les tensions commerciales s’accroissent avec les États-Unis. Alors que cette île du sud du pays accueille déjà une base de sous-marins nucléaires, Pékin souhaite y développer un véritable centre d’économie de services ainsi que des ports en eau profonde pour mieux projeter son influence en mer de Chine méridionale.  

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

Selon le gouvernement taiwanais, les entreprises américaines pourront désormais exporter vers Taïwan les technologies nécessaires au projet de construction nationale de huit sous-marins de Taipei. La marine taïwanaise dispose actuellement de quatre sous-marins, dont seulement deux sont opérationnels, d’où ce projet lancé en 2017 dans un contexte de tensions croissantes avec la Chine. Taïwan compte sur cet appui américain pour pouvoir mettre en service un premier sous-marin d’ici dix ans (LePortaildesSousMarins).

 

La marine turque a admis au service actif, le 7 avril, son deuxième bâtiment de débarquement de chars LST type Bayraktar, le TCG Sancaktar (L 403). Le bâtiment de 139 mètres de long et d’un déplacement de 7 200 tonnes peut embarquer jusqu’à 18 tanks ou 24 véhicules blindés de transport de troupes. Le Sancaktar et son sistership, le Bayraktar, admis au service il y a un an, ont été commandés en mai 2011 aux chantiers Anadolu Shipyard d’Istanbul (NavalToday).

 

Le Rhône, deuxième des quatre unités prévues de bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH) pour la Marine nationale, est arrivé le 6 avril dans le port de Brest afin de débuter ses derniers essais constructeur à la mer. Construit par le chantier Piriou, le bâtiment sera le premier des deux BSAH rattachés à la base navale de Brest. Il devrait être livré à la Marine nationale en juillet prochain, pour une admission au service actif prévue en fin d’année. La Loire, tête de série, est entrée en service le 22 mars dernier, à Toulon (Mer&Marine).

 

Le groupe néerlandais Damen a livré, le 6 avril, un premier patrouilleur hauturier multi-missions de type MSOPV 1400 à la marine tunisienne. Tête de série d’un contrat de quatre patrouilleurs, le Jugurtha, construit au chantier naval de Galati, en Roumanie, a rejoint la base navale tunisienne de Bizerte au début du mois de mars (Jane's).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le Comité de la protection du milieu marin de l’Organisation maritime internationale (OMI) se réunit pour sa 72e session, du 9 au 13 avril à Londres, afin d’adopter sa stratégie initiale pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant du transport maritime. Celles-ci représentent aujourd’hui 2,5 % du total des émissions mondiales, soit l’équivalent des émissions de l’Allemagne. S’inscrivant dans la lignée des accords qui ont suivi la COP21 de 2015, le comité prévoit aussi d’étudier, entres autres sujets, l’encadrement mondial voire l’interdiction du transport de fioul lourd dans les eaux arctiques (Maritime-Executive).

 

La première édition du Shipping Day organisée par Armateurs de France et Le Marin se tient aujourd’hui, mardi 10 avril, à Paris. Des acteurs majeurs du transport maritime débattront sur les enjeux d’avenir du secteur à l’occasion de deux tables rondes, l’une consacrée au gaz naturel liquéfié (GNL) dans la transition énergétique et l’autre à la cybersécurité (LeMarin).

 

Le ministère coréen des océans et de la pêche envisage de financer la construction de 200 navires, dont 60 porte-conteneurs, pour relancer l’activité des chantiers navals du pays. Depuis la faillite de l’ancien armateur n°1 national, Hanjin Shipping, la Corée du Sud cherche à regagner sa place face au Japon et à la Chine, acteurs importants du transport maritime conteneurisé. Cette commande pourrait profiter en large partie à l’entreprise Hyundai Merchant Marine (Maritime-Executive).

 

Kate Stanford, une océanographe de l’Université de Washington (États-Unis), a mené une étude sur le chant des baleines boréales durant cinq hivers en plongeant ses micros au large du Groenland. D’après ses recherches, les cétacés n’auraient de cesse de composer et d’interpréter de nouvelles chansons en créant des vocalises à chaque saison : elle en aurait ainsi répertorié 184 différentes jusqu’à présent (LeMonde).



Des nouvelles du patrouilleur LA CONFIANCE

Du 04 au 07 avril, les marins de LA CONFIANCE ont été engagés dans deux missions des forces armées en Guyane (FAG).

 

 

Le 04 & 05 avril, le patrouilleur léger guyanais protégeait le lancement Ariane 242 et immédiatement après du 05 au 07 avril, il conduisait une opération de lutte contre la pêche illicite (LCPI).

 

À la fin de cette semaine, les marins de LA CONFIANCE reviennent avec un navire de pêche brésilien accroché à leur tableau de chasse.

Il avait longtemps nargué les forces armées en Guyane, mais cette fois le FELIPE NETO III est tombé dans les filets de la LCPI.



Les @mers du CESM - le 03/04/18

3 avril 1711 :

Les Français Dubocage et Chassiron découvrent Clipperton. Appelé « île de la Passion » par les Français qui y débarquent un Vendredi saint, l’atoll est mentionné sur les cartes britanniques sous le nom de Clipperton, en mémoire d’un flibustier qui y aurait relâché en 1704. Objet de controverses, la possession française de l’île est confirmée en 1931 par l’arbitrage international du roi Victor-Emmanuel III d’Italie. Singularité géologique du Pacifique Nord, Clipperton l’est aussi du point de vue administratif : partie du domaine public de l’État, sa gestion relève directement du Gouvernement.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

ONU/Corée du Nord :

Le Conseil de sécurité des Nations unies a prononcé, le 30 mars dernier, un nouveau train de sanctions contre une cinquantaine de navires et sociétés accusés d’aider le régime de Corée du Nord à contourner l’embargo économique international. Les propriétaires de quinze navires et pétroliers nord-coréens, dont treize sont interdits d’entrée dans tous les ports du monde, subiront un gel de leurs avoirs. Parmi les 23 compagnies maritimes ciblées, deux sociétés chinoises sont accusées d’avoir transporté du charbon nord-coréen, notamment vers le Viêtnam, durant l’année 2017 (LeMonde).

 

Yémen :

Un feu s’est déclaré, samedi 31 mars, dans des entrepôts du principal port yéménite, Hodeïda, tenu par les rebelles houthis sur la mer Rouge. Probablement dû à un court-circuit électrique, cet incendie a provoqué la perte de combustible et de 50 tonnes d’aide humanitaire fournis par le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies pour lutter, notamment, contre l’épidémie de choléra qui sévit actuellement (Maritime-Executive).        

   

États-Unis :

L’USS Little Rock, neuvième unité du type Littoral Combat Ships (LCS, classe Freedom) de l’US Navy, a quitté le port de Montréal le 31 mars dernier. Admis au service actif en décembre 2017, le bâtiment s’était retrouvé bloqué par les glaces alors qu’il ralliait son port-base de Mayport, en Floride, par le Saint-Laurent. Par précaution, l’US Navy avait décidé de laisser le navire à quai durant trois mois dans l’attente de meilleures conditions (Mer&Marine).   

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

La marine pakistanaise a mené un second tir d’essai du missile de croisière Babur-3 depuis une plate-forme sous-marine en mer d’Arabie. Le Babur-3 est capable d’emporter une charge nucléaire et d’atteindre une cible à une distance maximale de 450 km (TheDiplomat).

 

L’US Navy a procédé à un test similaire, le 26 mars, au cours duquel le sous-marin nucléaire lanceur d’engins USS Nebraska, de classe Ohio, a tiré successivement deux missiles balistiques Trident 2-D5. L’essai fait suite à l’arrêt technique majeur du Nebraska et avait pour but la qualification du système d’armes et de l’équipage (MeretMarine).

 

Le bâtiment de débarquement de chars Ilchulbong, troisième unité de la classe Cheonwang Bong, vient d’être livré à la marine sud-coréenne. L’Ilchulbong mesure 127 mètres et déplace 4 500 tonnes, pour une vitesse maximale de 23 nœuds. Il dispose de deux plates-formes hélicoptère et peut embarquer deux chars, huit transports de troupes blindés amphibies et jusqu’à 300 soldats. La marine prévoit une entrée en service d’ici la fin de l’été (DefenseWorld).

 

La presse russe fait état de nouvelles informations concernant l’arrêt technique majeur de l’Admiral Kouznetsov, unique porte-aéronefs de la marine russe. Le contrat qui encadre l’arrêt devrait être signé ce mois-ci, pour des travaux probablement plus courts et moins coûteux que ceux initialement annoncés (350 millions d’euros contre 850 millions). La marine russe envisagerait son retour au service actif pour 2021. En parallèle, la Russie discuterait avec la Chine de la possibilité pour ses pilotes de s’entraîner sur le porte-aéronefs chinois Liaoning (RusNavyIntelligence).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le 29 mars, le Nautilus New Era, premier navire au monde destiné à l’exploitation minière en eaux profondes, a été mis à l’eau dans le port chinois de Fujian Mawei. Ce navire de la compagnie canadienne Nautilus Minerals, dont la livraison est prévue en avril 2019, sera affrété par la compagnie Marine Assets Corporation, domiciliée à Dubaï. Il effectuera ses travaux d’exploration au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans la mer de Bismarck, dont les fonds marins regorgent d’or et de cuivre (LeMarin).

La flotte baleinière japonaise est rentrée au port de Shimonoseki, samedi 31 mars, après cinq mois passés en Antarctique. Les cinq navires composant la flotte ont capturé plus de 300 petits rorquals, baptisés baleines de Minke. Le Japon, qui est signataire du moratoire sur la chasse de la Commission baleinière internationale, continue cette pratique en menant des campagnes à visée scientifique (OuestFrance).

Une étude de l’université Boulder du Colorado, parue le 2 avril, démontre qu’un réchauffement climatique ne dépassant pas une hausse de 1,5°C suffirait à limiter la fonte totale des glaces en Arctique durant l’été. Selon les chercheurs, si le réchauffement se stabilise à une hausse de 2°C, les probabilités d’un été arctique sans glace d’ici à 2100 seront très élevées. Une hausse de 4°C, quant à elle, garantirait une fonte totale des glaces arctiques pendant trois mois durant la période estivale, et ce dès 2050 (MaritimeExecutive).



Lettre hebdomadaire n° 14

 

Chaque semaine, cette lettre d’information vous présente un condensé de l’actualité des unités de la Marine, ainsi que les événements à ne pas manquer les semaines suivantes.

La rédaction de Cols Bleus est à l’écoute de toutes vos suggestions ou remarques.

N’hésitez pas à la transmettre et à encourager vos proches à s’y inscrire sur www.colsbleus.fr


La rédaction de Cols Bleus

 

/../../../../uploaded/cols-bleus-hebdo-n-14-2018.pdf



Rencontre à l'Ecole Militaire

Ce dimanche 25 mars,  photo souvenir à l'occasion de l'AG de la Fédaration des Associations de Marins et Marins Anciens Combattants à l'Ecole Militaire à PARIS.

 

 

Les administrateurs Gérard GUILLAUME, délégué régional LORRAINE et PAULUS, délégué régional ALSACE/TERRITOIRE DE BELFORT, avec Alain MICHAUX, délégué départemental et président de l'AMMAC MIRECOURT et Environs.



Les @mers du CESM - le 30/03/18

31 mars 1992 :

 

Le cuirassé USS Missouri est retiré du service. L’USS Missouri est engagé contre le Japon dès son admission au service, en juin 1944. Il s’illustrera par la puissance de feu de ses trois tourelles à trois tubes de 406 mm, qui peuvent tirer à plus de 35 km des obus d’une tonne (dont des charges atomiques, dans les années 1950). Après la Guerre du Pacifique, il participe à la Guerre de Corée et, après une inactivité de 30 ans, à l’opération « Tempête du désert ». Symbole de la puissance américaine, il est ancré définitivement au musée de Pearl Harbor pour rappeler la capitulation japonaise, signée à son bord le 2 septembre 1945.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Pays-Bas :

Le ministère de la défense des Pays-Bas a publié, mercredi 28 mars, son Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale pour l’année 2018. La marine en sera la première bénéficiaire, avec une allocation de plus de six milliards d’euros destinée notamment au remplacement des sous-marins de classe Walrus et des frégates de défense antiaérienne de classe De Zeven Provinciën, ainsi qu’à l’acquisition de plusieurs bâtiments. Les dépenses militaires prévues à l’horizon 2020 ne représenteront cependant que 1,3 % du PIB néerlandais, en-deçà de l’objectif de 2 % fixé par l’OTAN (NavalToday). 

 

Japon :

Les forces terrestres d’autodéfense japonaises ont annoncé, mardi 27 mars, leur plus importante réforme structurelle depuis 1957 avec la réunion de toutes leurs forces sous un commandement opérationnel unique et la création d’une brigade amphibie de déploiement rapide (ARDB). Cette force, calquée sur le modèle de l’U.S. Marine Corps, sera notamment sollicitée en cas d’attaques régionales sur des îles périphériques de l’archipel japonais. La brigade de 2 100 soldats sera basée au Camp Ainoura (préfecture de Nagasaki), spécialisé dans la surveillance des îles japonaises du Sud-Ouest, dont les Senkaku, revendiquées par la Chine sous le nom de Diaoyutai (TheDiplomat).

 

États-Unis/Inde :

Le groupe aéronaval du porte-avions américain USS Theodore Roosevelt et la frégate lance-missiles indienne INS Tarkash, type Krivak IV russe, ont débuté le 25 mars des manœuvres communes dans la zone d’opération de la VIIe flotte de l’US Navy en océan Indien. Ces exercices ont pour but d’améliorer l’interopérabilité des deux marines. Le groupe aéronaval américain a rejoint cette semaine l’océan Indien après avoir mené des frappes durant quatre mois contre l’organisation terroriste Daech depuis le golfe Arabo-Persique (NavalToday).

 

Viêtnam/Chine :

Le groupe étatique PetroVietnam a décidé de stopper les opérations de recherche du consortium chargé de l’exploitation du champ offshore Red Emperor (ou Ca Rong Do), situé à plus de 400 km des côtes sud-vietnamiennes, en mer de Chine méridionale. Hanoï aurait reculé face aux pressions venues de Pékin, alors que les deux pays s’opposent sur la délimitation de leurs espaces maritimes respectifs dans la zone (LeMarin).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

L’US Navy a admis au service actif, le 24 mars, son 65e destroyer lance-missiles du type Arleigh Burke, l’USS Ralph H. Johnson (DDG 114). Long de 155 mètres pour un déplacement de plus de 9 000 tonnes, il appartient au programme des Flight II-A: Restart, soit le prolongement des bâtiments de type Flight II-A décidé en 2008 face aux surcoûts du programme de destroyer Zumwalt. Il permettra à la marine américaine de disposer, à terme, de 77 unités Arleigh Burke. Livré en décembre dernier par les chantiers Huntington Ingalls Industries, l’USS Ralph H. Johnson sera rattaché à la base navale d’Everett, dans l’État de Washington (Mer&Marine).

 

Le commandant du Collège de la défense national indien vient de confirmer que les sous-marins d’attaque à propulsion conventionnelle INS Khanderi et INS Karanj, deuxième et troisième exemplaires sur six commandés du type Scorpène français, menaient actuellement leurs essais à la mer. Leur admission au service est prévue au plus tôt pour la fin d’année 2018. Les trois exemplaires suivants, construits dans les chantiers Mazagon Dock Shipbuilders de Mumbai avec transfert de technologie du français Naval Group, devraient rejoindre les rangs de l’Indian Navy d’ici la fin de la décennie (TheDiplomat).

 

Le pétrolier-ravitailleur RFA Tidesurge, troisième exemplaire des quatre du type MARS qui seront rattachés à la flotte auxiliaire de la Royal Navy, est arrivé le 27 mars dans la base navale de Falmouth, dans les Cornouailles. Construit dans les chantiers sud-coréens de Daewoo, le bâtiment va être armé par le groupe A&P durant les quatre prochains mois avant de prendre la mer pour ses essais finaux. L’entrée au service actif du Tidesurge, qui déplace 39 000 tonnes, est prévue pour l’automne prochain (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le patrouilleur polaire français L’Astrolabe est arrivé sur l’île de La Réunion le 28 mars, après cinq mois et demi de mission de soutien logistique aux Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Armé par la Marine nationale, dans un partenariat avec les TAAF et l’Institut polaire Paul-Émile Victor, le navire a notamment effectué plusieurs rotations entre l’Australie et la base scientifique antarctique Dumont-d’Urville pour transporter fret et passagers (TAAF).

 

Le premier transport maritime de gaz naturel liquéfié (GNL) en provenance du champ gazier de Yamal, en Russie, est arrivé en Inde le 27 mars. L’entreprise russe Novatek, dont  l’Inde est l’un des partenaires privilégiés, a déjà franchi le seuil du million de tonnes de GNL transporté depuis le port de Yamal. Elle entend encore augmenter ses exportations, grâce notamment à la construction d’onze nouveaux méthaniers (Maritime-Executive)

 

La revue scientifique internationale Cybium a récemment publié une liste actualisée des espèces de poissons marins présents dans les eaux métropolitaines. Un tel recensement, qui n’avait pas été mené depuis la fin du XIXe siècle, a ainsi permis d’identifier plus de 700 espèces et va permettre de réaliser un atlas de la répartition des poissons marins en France (MediaTerre).



La vedette SNSM de Port-Blanc en essais

Alumarine : La vedette SNSM de Port-Blanc en essais

La nouvelle vedette de la station SNSM du golfe du Morbihan, située à Port-Blanc, a été mise à l’eau au chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes. La SNS 277 Président Charles Pilorget a dans la foulée débuté ses essais. « Les premiers essais sur la Loire, face au chantier, se sont parfaitement déroulés. Une série de tests de l’ensemble des équipements est à venir ainsi que des tests en mer sur les prochaines semaines, avant la livraison définitive », explique-t-on chez Alumarine, qui...



Météo Mirecourt

Jeudi

min. 4 °

max. 15 °

Partiellement nuageux

Vendredi

min. 5 °

max. 19 °

Partiellement nuageux

Samedi

min. 8 °

max. 17 °

Nuageux

Rechercher sur le site

Calendrier

« Avril 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs



IN MEMORIAM

HISTORIQUE

L'AMICALE, SON BUT

CONTACT

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

LES BREVES DE LA FEDERATION des AMICALES de MARINS et MARINS ANCIENS COMBATTANTS

INFORMATIONS

DES NOUVELLES DES AUTRES BATIMENTS DU GRAND EST

MONDE COMBATTANT

LE JOURNAL OFFICIEL "DEFENSE"

UN HOMME, UN BATEAU, UNE HISTOIRE

LE CENTRE D'ETUDES STRATEGIQUES DE LA MARINE

SOUVENIRS DE MARINS

LE POSTE DES ARTISTES

LES DESSINS DE JACQUES MARQUET

INFOGRAPHIES

CARNET MONDAIN

Dis pourquoi ?

NOS LIVRES DE HAMMAC

LE MAGAZINE COLS BLEUS

MENTIONS LEGALES

Espace Membre

Dernières modifications

Livre d'or

  • Derniers messages :

  • Comme chaque année qui se termine, j'ai une pensée spécialement pour mes amis d'anciens marins de Mirecourt. Je vous souhaite un joyeux noël dans vos familles et tous les voeux de santé et bonheur pou...

    par ferdinand herrmann
  • Le bénévole est un homme heureux qui fait du bonheur Continuez à garder cette belle devise UNIS COMME A BORD FH

    par ferdinand herrmann
  • Aller sur le livre d'or →

Dons

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 1