Bienvenue à bord du bâtiment AMMAC de MIRECOURT et Environs

 

Marins, anciens marins, de l'Etat, de la Pêche ou du Commerce

 

Si l'eau salée vous manque et si ......

vous voulez dépenser sans compter votre capital d'amitié et si ............

vous voulez retrouver l'ambiance chaleureuse et fraternelle que vous avez connus sur les bâtiments, dans les flottilles et escadrilles ou dans les services à terre de la Marine Nationale, ou lors de vos embarquements dans la Pêche ou le Commerce,

 

Prenez contact avec le "Pacha" de l'Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs ou venez nous rencontrer lors de nos réunions mensuelles. (voir Programmation des rencontres de l'Amicale pour 2016)

 

Télécharcher le bulletin : Adhésion

 

 

 

PMM EPINAL



Les @mers du CESM - le 18/05/18

19 mai 1780 :

 

Aux Antilles, l’amiral Luc de Guichen livre le dernier de ses « Trois Combats ». La France et l’Angleterre, ennemies dans la guerre d’indépendance américaine, déploient toutes deux une flotte puissante aux Caraïbes pour protéger leurs colonies. À trois reprises, Guichen recherche le combat avec la flotte de l’amiral Rodney, le 17 avril, le 15 mai et enfin le 19 mai : les canonnades sont rudes, les Britanniques subissent des pertes et cessent le combat à la nuit tombante. Plus que des batailles décisives, les Trois combats de M. de Guichen démontrent que la marine de Louis XVI fait jeu égal avec la marine britannique.

 

 

Le Saint-Esprit est le sistership de La Couronne, navire amiral de la flotte française des Antilles,                     commandée par Luc De Guichen, en 1780.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Royaume-Uni :

Le budget britannique consacré aux projets de construction de sous-marins nucléaires pour la Royal Navy a été augmenté de 2,9 milliards d’euros. Londres vient en effet de commander son septième sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de classe Astute tout en poursuivant le développement de son premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de type Dreadnought. Une agence dédiée aux forces sous-marines a été créée le mois dernier pour encadrer et coordonner ces deux programmes et préparer leur mise en service (Maritime-Executive).

 

OTAN/Géorgie :

La force navale multinationale de l’OTAN en mer Noire, le Standing NATO Maritime Group Two, a conclu dimanche 13 mai son exercice Sea Shield au large de la Roumanie. Les participants ont mené des opérations conjointes de défense anti-aérienne et anti sous-marine et se sont également préparés à répondre à des menaces asymétriques de toute nature. La flotte a ensuite fait escale dans le port de Poti, en Géorgie, avant de conduire des exercices de patrouille maritime durant quatre jours, en collaboration avec les garde-côtes géorgiens, dans le but de renforcer les liens entre le pays et l’Alliance atlantique (NavalToday).

 

Turquie/Yémen :

L’armateur turc Ince Shipping Group a révélé, jeudi 16 mai, que l’explosion à bord de son vraquier Ince Inebolu avait été causée par un tir de missile. Le navire avait connu une explosion sur sa coque avant bâbord, le 10 mai dernier, alors qu’il transportait du blé à destination de Saleef. Le navire avait préalablement reçu de la part de la Commission de contrôle, de vérification et d’inspection des Nations unies, basée à Djibouti, l’autorisation de livrer sa cargaison dans ce port contrôlé par les rebelles houthis (Maritime-Executive).

 

Pour aller plus loin :

Une nouvelle étude du Naval War College Review américain évoque l’hypothèse d’un blocus maritime américain contre la Chine en cas de conflit entre les deux puissances. Bien que la Chine soit grandement dépendante de ses importations d’hydrocarbures, une telle décision serait lourde de conséquences pour les États-Unis également. Les tensions et les bouleversements qui affecteraient l’économie mondiale engendraient de fortes pressions sur Washington pour revenir au statu quo. En parallèle, Pékin pourrait chercher des solutions du côté de la Russie pour importer du pétrole brut tout en augmentant sa production nationale. L’étude conclut que les États-Unis ne pourraient pas mener une telle opération seuls et que cette dernière serait, de toute façon, sûrement vouée à l’échec.

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

Le porte-avions Charles de Gaulle a quitté son bassin de la base navale de Toulon, mercredi 16 mai. Entré en cale sèche en février 2017 pour sa refonte à mi-vie, le « Charles » connaît plusieurs chantiers de rénovation, dont celui de ses capacités de combat (système de direction de combat SENIT 8 et radar de surveillance SMART S, par exemple), la modernisation de sa plate-forme d’envol et le rechargement en combustible de ses deux chaufferies nucléaires. La remontée en puissance du bâtiment va continuer avec le début des essais en mer à l’été (Defense.gouv.fr).

 

Les chantiers russes Vympel viennent de débuter la construction de la première des quatre nouvelles vedettes du type Grachonok (Project 21980) commandées en 2017 par la marine russe. Onze de ces vedettes de 31 mètres, qui déplacent 140 tonnes, sont déjà en service dans les rangs de la marine russe où elles participent à la surveillance côtière et portuaire. Les quatre nouveaux bâtiments doivent être livrés en 2019 et seront affectés à la Flotte de la mer Noire (NavalToday).

 

La Frégate multi-missions (FREMM) Bretagne, cinquième unité sur huit commandées par la Marine nationale, a rejoint le 14 mai dernier Brest, son futur port-base. Construite dans les chantiers de Naval Group à Lorient, le bâtiment devrait être livré officiellement à la Marine dans les semaines à venir avant de débuter son déploiement de longue durée de quatre mois. La Bretagne sera la troisième FREMM basée à Brest après l’Aquitaine et la Provence (Defense.gouv.fr).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le groupe Total vient de déposer auprès de la préfecture de la Guyane une demande d’autorisation de forage pour la réalisation, début 2019, d’un puits d’exploration offshore. Réalisée dans le cadre du permis Guyane Maritime attribué à Total en 2011, cette exploration soulève les inquiétudes d’ONG environnementales qui y voient un danger pour un récif corallien de la zone récemment découvert (Outremers360).

 

Les États-Unis ont exporté en 2017 plus de 900 000 barils par jour de propane sous forme liquide (GPL) principalement utilisé comme combustible domestique. Les exportations américaines de propane, qui comptent pour 17 % du total des exportations américaines de produits pétroliers, ont été réalisées pour plus de la moitié vers l’Asie, principalement le Japon et la Chine (Maritime-Executive).

 

Dix tankers vénézuéliens appartenant à la compagnie pétrolière nationale PDVSA sont actuellement bloqués dans différents ports du Venezuela et des Antilles néerlandaises. Ces pétroliers transportent l’équivalent de plus de trois millions de barils de pétrole, essentiellement du naphte vierge, et sont en attente du paiement de leur cargaison par la compagnie publique vénézuélienne. PDVSA mélange en effet ce naphte vierge importé avec le brut lourd extrait localement pour pouvoir exporter un pétrole de meilleur qualité (LeMarin).



CHAMPS GOLOT 2018

VENEZ NOUS RETROUVER

Ce samedi rue Vuillaume à MIRECOURT (88500)

Nous serons présents pour la gestion du bassin avec la participation du CIRFA Marine de NANCY.

 

 

 

/../../../../uploaded/ra-glement-concours-fa-te-du-jeu-2018.pdf



Commémoration de la victoire du 8 mai 1945. à EPINAL

Le 73ème anniversaire de la victoire de 1945 a été commémoré ce mardi 8 mai 2018  au monument aux Morts de la place Foch à EPINAL.

 

Anniversaire réhaussé par la présence de la Préparation Militaire Marine de NANCY, qui à brillé sous les feux des journalistes présents, interéssés par la prochaine ouverture de la PMM EPINAL.


Cette cérémonie était présidée par Monsieur Pierre ORY, Préfet des Vosges.

 

Les stagiaires de la PMM avec les musiciens de la "Nouba" du 1er Régiment de Tirailleurs d'EPINAL

 

Voir le reportage sur Vosges TV

 

https://www.vosgestelevision.tv/Journal/Journal-mercredi-9-mai-kUwBn2mLl.html



Les @mers du CESM - le 11/05/18

11 mai 1689 :

 

Victoire française sur les Anglais en baie de Bantry. Durant la guerre de la Ligue d’Augsbourg, Louis XIV soutient Jacques II dans sa lutte contre Guillaume d’Orange pour le trône d’Angleterre. En mai 1689, une flotte française de 24 navires commandée par Châteaurenault est envoyée en Irlande, à Bantry, pour y débarquer des troupes de soutien. Les Français sont ancrés dans la baie quand 19 vaisseaux de ligne britanniques commandés par l’amiral Herbert se présentent à son ouverture. Châteaurenault appareille aussitôt et, après plusieurs heures de combat, l'escadre anglaise rompt le combat et se replie.

 

DÉFENSE ET STRATÉGIE

États-Unis :

L’amiral John Richardson, chef des opérations navales de la marine américaine, a annoncé, vendredi 4 mai, le réarmement de la IIe flotte de l’US Navy. Dissoute en 2011, la IIe flotte reprendra ses opérations dans l’Atlantique-nord à partir du 1er juillet prochain pour y faire face à la recrudescence des activités de la marine russe (US-Navy). Son commandement va être réinstallé dans la base navale de Norfolk, en Virginie. La question de l’avenir de la IVe flotte se pose désormais : chargée des opérations en Atlantique-sud, mais essentiellement employée à des missions de garde-côtes, elle pourrait être démantelée pour renforcer les rangs de sa consœur (USNI-News).

 

Inde/Australie :

Pour la troisième année consécutive, l’Inde vient de rejeter la demande australienne de participer à l’exercice naval Malabar, dont l’édition 2018 se tiendra en juin prochain à proximité de l’île américaine de Guam, dans le Pacifique-ouest, et rassemblera les marines indienne, américaine et japonaise. Bien que les deux pays se côtoient au sein du groupe « Quad 2.0 » qu’ils forment avec les États-Unis et le Japon, New Delhi ne souhaite pas mécontenter la Chine en acceptant le retour de la marine australienne au sein de l’exercice, dont Canberra s’était elle-même retirée en 2007 pour des raisons similaires (TheDiplomat).

 

OTAN :

L’Organisation du Traité de l’Atlantique-nord a débuté, le 4 mai dernier, son exercice Sea Shield 18 en mer Noire. Dirigées par la marine roumaine, ces manœuvres d’une semaine sont les plus importantes de l’année dans la région pour l’Alliance Atlantique et rassemblent les marines américaine, britannique, turque, grecque, espagnole, ukrainienne et bulgare. Cette édition, qui mobilise 2 300 soldats, 21 bâtiments de guerre, 10 avions de chasse et un sous-marin, a notamment pour but de renforcer les capacités de combat asymétrique de l’Alliance (NavalToday).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

La Royal Navy a officiellement pris possession, le 2 mai, du RNMB Hussar, un démonstrateur autonome de guerre de mines. Équipé du système ARCIMS (ATLAS Remote Combined Influence Minesweeping System), le navire peut repérer les mines grâce à des équipements de détection acoustique, magnétique et électrique. La livraison de cet USV (Unmanned surface vessel) est le résultat d’une commande passée en mars 2015 par le ministère de la défense britannique au groupe Atlas Elektronik UK pour 17 millions de dollars (Jane's).

 

L’US Navy a officiellement admis au service actif, samedi 5 mai, son vingtième Littoral Combat Ship (LCS), le dixième du type Independence. Construit par General Dynamics dans les chantiers Austal USA de Mobile, en Alabama, l’USS Cincinnati est un trimaran en aluminium, rapide et furtif, modulable et reconfigurable rapidement. Le groupe General Dynamics doit encore livrer cinq navires de la classe Independence à l’US Navy (NavalToday).

 

Pour aller plus loin :

La lettre d’information TTU revient cette semaine sur le décalage considérable entre le programme annoncé de modernisation de la flotte russe sur la période 2011–2020 et les livraisons réelles attendues en fin de période. Un décalage capacitaire qui pourrait obliger la marine russe à réduire ses prétentions concernant sa flotte de haute mer pour se concentrer sur sa flotte sous-marine, ses bâtiments légers et son arsenal de missiles de croisière.  

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le groupe français CMA CGM s’est porté acquéreur, vendredi 4 mai, de 25 % du capital de la société hollandaise CEVA Logistics à l’occasion de son entrée à la Bourse de Zurich, devenant ainsi son premier actionnaire. Le dessein de l’entreprise française serait de proposer, dans un futur proche, une offre globale pour l’acheminement de bout en bout des marchandises, combinant les transports maritimes, terrestres et aériens (LesÉchos).

 

L’entreprise alimentaire chinoise Shandong Wanzefeng Fishery va prochainement déployer la plus grande cage salmonicole au monde en mer Jaune. D’un volume de 50 000 mètres cubes, Deep Blue n°1 pourrait produire jusqu’à 1 500 tonnes de saumon par saison, soit l’équivalent de plus de 2 % de la consommation chinoise annuelle (SouthChinaMorningPost).



Appel aux dons pour des veuves de marins-pêcheurs

De Gérard GUILLAUME, administrateur FAMMAC et délégué régional LORRAINE :

 

Je vous adresse ci-après le message du délégué-fédéral qui nous fait part en la décrivant d'une situation sociale née de faits tragiques qui nécessite que les AMMAC de Lorraine se mobilisent et mobilisent leurs adhérents.

 

En effet apporter un soutien financier immédiat à ces deux familles endeuillées par ce drame de mer permettra de compléter les dispositifs institutionnels de secours.

 

Les dons seront éligibles à déduction fiscale comme indiqué ci-desous.

 

"Le chalutier « Black Pearl » du port de la Cotinière à l’île d’Oléron, a fait naufrage le mardi 20 février 2018 avec deux jeunes marins-pêcheurs à bord.

Le corps sans vie d’un des marins-pêcheurs, Marc CHOTARD, a été retrouvé à la surface de l’eau. L’autre marin-pêcheur, Anthony MICHEL, n’a pas été retrouvé.

Océanie, l’épouse de Marc CHOTARD, âgée de 28 ans, est mère au foyer. Elle a une petite fille qui se prénomme Lya qui est née le 09 octobre 2017 à Rochefort-sur-Mer (17300). Actuellement elle et sa petite fille sont soutenues par sa seule famille.

Le deuxième marin, Mr Antony MICHEL, toujours porté disparu, vivait en concubinage avec Mme Mélanie NANTUR, née le 17 février 1980 à Barbezieux (16300).

 

A la demande de l’ARAM de la Rochelle, des AMMAC de Marennes, de la Rive  Gauche de la Seudre et de l‘Ile de Ré, la FAMMAC a décidé de lancer un appel aux dons auprès de toutes les amicales qui composent la Fédération pour leur demander d’apporter, dans la mesure des moyens de chacune d’entre elles, une aide financière à ces deux familles touchées par ce naufrage.

 

Il revient à chaque président d’AMMAC de présenter cet appel à dons puis de rassembler les dons de ses adhérents pour les faire parvenir, avant le 30 juin 2018, début de la saison estivale, au Siège de la FAMMAC *.

 

Les dons (de préférence un seul chèque à l’ordre de la FAMMAC par AMMAC     ) devront être accompagnés d’une liste précisant pour chaque donateur :

-   Le nom et le prénom,

-   L’adresse,

-   Le montant et le moyen de paiement (espèces ou chèque en précisant   le numéro du chèque).

Cela permettra à la FAMMAC d’établir des formulaires de dons susceptibles de déduction fiscale pour chacun des donateurs.

 

Devant une telle situation l'entraide au sein de la FAMMAC ne peut rester sans écho.

 

Très amicalement.

 

Adressez directement vos dons au "Pacha" de l'AMMAC MIRECOURT et Environs par chèque libéllé au nom de "Anciens Marins de MIRECOURT"

 

AMMAC MIRECOURT 273, rue Saint Eloi 88800 VITTEL



Les @mers du CESM - le 27/04/18

29 avril 1709 :

 

 

Victoire éclatante de Cassard sur 15 navires britanniques, au large de Bizerte. En 1709, la Provence manque de blé et Jacques Cassard, un corsaire de 30 ans à la réputation déjà bien établie de capitaine audacieux, est chargé de protéger les convois de ravitaillement depuis l’Afrique du Nord. Alors qu’il accompagne 25 navires de charge, Cassard, à bord de l’Éclatant, rencontre au large de Bizerte une flotte de 15 vaisseaux britanniques. Il décide de l’affronter et après des heures de rude canonnade, plusieurs navires anglais sont coulés, d’autres désemparés et l’amiral Whitaker rompt le combat, permettant au convoi de rejoindre Marseille.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Taïwan :

En réaction aux exercices de tirs menés la semaine dernière par la marine chinoise dans le détroit de Formose, Taipei vient d’annoncer que son exercice annuel Han Kuang simulera cette année « une opération militaire communiste visant à envahir Taiwan ». La première partie, un wargame numérique, se déroulera du 30 avril au 4 mai et sera suivie de manœuvres réelles mobilisant un grand panel de participants civils : outre l’administration des garde-côtes, rattachée au ministère de l’intérieur taiwanais, le ministère de la défense a également prévu d’employer des ingénieurs, des opérateurs de télécommunications et des drones civils (Opex360).

 

États-Unis/Thaïlande :

Les marines américaine et thaïlandaise ont débuté en mer d’Andaman, mercredi 25 avril, leur exercice annuel Guardian Sea de lutte anti-sous-marine. Ces manœuvres de cinq jours ont pour but de développer les habitudes de coopération et le partage d’informations entre les deux marines. Centrées sur le repérage et le pistage de sous-marins, elles mobiliseront quatre bâtiments de surface côté thaïlandais, tandis que l’US Navy fournira le sous-marin nucléaire d’attaque USS Halsey, classe Los Angeles, et un avion de patrouille maritime P8-A Poseidon (TheDiplomat).

 

États-Unis/Sri Lanka :

Le navire-hôpital américain USNS Mercy est arrivé le 25 avril dernier dans le port sri lankais de Trincomalee, dans le cadre de la mission Pacific Partnership 2018 d’aide humanitaire et de réponse aux catastrophes dans la zone Indo-Pacifique. Les personnels médicaux embarqués (Américains, Européens – dont des Français –, Péruviens et Japonais) peuvent ainsi mener des échanges de bonnes pratiques avec leurs homologues des pays visités. Après ses escales en Indonésie, Malaisie et au Sri Lanka, l’USNS Mercy prendra la direction du Viêtnam, puis du Japon (NavalToday).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

Le porte-aéronefs chinois Type 001A Shandong a quitté le chantier naval de Dalian, en début de semaine, pour débuter prochainement ses essais à la mer. Le Shandong est le premier porte-aéronefs de fabrication nationale. Il s’agit d’une version modernisée du Liaoning, ex-Varyag (classe Kouznetsov) acheté à la Russie en 1998. Comme ce dernier, il s’agit d’un bâtiment de type STOBAR, équipé d’un tremplin de décollage. La Chine construirait actuellement au moins un porte-avions nucléaire équipé de catapultes (CATOBAR), lesquelles pourraient être électromagnétiques (ABC).

 

La FREMM Federico Martinengo, septième bâtiment de classe Carlo Bergamini et troisième unité en variante multi-missions, a été livrée à la marine italienne le 24 avril. L’Italie a commandé un total de dix FREMM, dont six polyvalentes et quatre de lutte anti-sous-marine. Les FREMM italiennes doivent remplacer les bâtiments de classe Lupo et Maestrale (MaritimeExecutive).

 

Le 24 avril, l’US Navy a pris livraison du destroyer USS Michael Monsoor, deuxième unité de la classe Zumwalt sur trois commandées. Ces bâtiments, technologiquement très avancés, déplacent 15 000 tonnes et génèrent une puissance électrique de 78 mégawatts, de façon à pouvoir mettre en œuvre des armements en développement tels que les canons électromagnétiques et les systèmes d’arme laser. Le Monsoor devrait rejoindre son port-base de San Diego en janvier 2019, où il débutera ses essais à la mer (NavalToday).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

Le Centre régional de fusion d’informations maritimes (CFRIM) a fait état d’un record de saisie de stupéfiants dans l’océan Indien au cours du mois de mars. Onze prises ont été effectuées, en mer ou à quai, pour un volume total de 20,7 tonnes de drogue. 60 % de ce volume a été saisi par des moyens navals : la frégate australienne HMAS Warramunga a intercepté 132 kg d’héroïne et 8 tonnes de haschich, tandis que la frégate française Jean de Vienne a saisi 530 kg d’héroïne et 4,1 tonnes de haschich (LeMarin).

 

L’agence spatiale russe Roscosmos a procédé à la mise en orbite du satellite d’observation des océans Sentinel-3B au profit de l’Agence spatiale européenne. Il s’agit du septième lancement d’un satellite de la constellation Sentinel depuis 2014. Chaque engin de cette famille est spécialisé dans un type d’observation : composition chimique, observation des littoraux… Les Sentinel-3 sont notamment capables de mesurer la hauteur des océans et eaux intérieures ainsi que l’épaisseur des banquises (Marine&Océans).

 

Pour aller plus loin :

Le site Géopolis revient sur la concurrence accrue qui oppose, dans les ports africains, les gestionnaires internationaux de terminaux. Alors que 92 % des échanges commerciaux du continent africain transitent par voies navigables, les entreprises chinoises, indiennes, émiraties ou encore françaises se livrent une bataille de plus en plus âpre pour leur contrôle.    



Portes ouvertes à la BAN LANN BIHOUE



Lettre hebdomadaire n° 15 et 16

 

Chaque semaine, cette lettre d’information vous présente un condensé de l’actualité des unités de la Marine, ainsi que les événements à ne pas manquer les semaines suivantes.

La rédaction de Cols Bleus est à l’écoute de toutes vos suggestions ou remarques.

N’hésitez pas à la transmettre et à encourager vos proches à s’y inscrire sur www.colsbleus.fr


La rédaction de Cols Bleus
 

/../../../../uploaded/cols-bleus-hebdo-n-15-2018.pdf

 

/../../../../uploaded/cols-bleus-hebdo-n-16-2018(1).pdf



Les @mers du CESM - le 13/04/18

15 avril 1912 :

 

Le Titanic sombre durant sa première traversée, 1 500 personnes meurent dans le naufrage de ce paquebot réputé insubmersible. La catastrophe suscite une émotion mondiale et entraîne la prise rapide de mesures améliorant le sauvetage en mer (veille radio permanente à bord, imposition du SOS comme signal de détresse, embarcations de sauvetage plus nombreuses, création de la Patrouille internationale des glaces…) et l'adoption en 1914 de la première convention internationale SOLAS (safety of life at sea) sur la sécurité des navires marchands. La sécurité et la sûreté du trafic maritime sont aujourd’hui encadrées par la SOLAS de 1974.

DÉFENSE ET STRATÉGIE

Chine/Vanuatu :

Selon le Sydney Morning Herald, la Chine souhaiterait implanter une base militaire permanente au Vanuatu, à quelques milliers de kilomètres de l’Australie. Ce projet d’infrastructure, s’il se réalisait, pourrait constituer une évolution stratégique importante pour le pays, militairement par la possibilité de soutenir dans la durée un déploiement de la flotte dans le sud du Pacifique, et diplomatiquement, par l’extension de la zone d’influence de la Chine (SydneyMorningHerald).

 

Chine/Viêtnam :

Un porte-parole du ministère de la Défense chinois a reconnu, mardi 10 avril, la militarisation jusqu’à maintenant toujours démentie des îles Spratleys, disputées par la Chine, le Viêtnam et les Philippines. Ces déclarations, qui suscitent les inquiétudes des pays de la région, sont intervenues à la suite de la publication par le Pentagone d’un rapport sur le déploiement d’équipements de brouillage au sein de l’archipel (Maritime-Executive). C’est dans ce contexte que le Viêtnam a déposé un projet de loi visant à faciliter la conduite des missions d’affirmation de souveraineté par ses garde-côtes, en assouplissant leurs règles d’engagement actuellement limitées à l’auto-défense élargie (MarineLink). 

 

Mer de chine méridionale :

Le président chinois Xi Jinping a déclaré que la nécessité d’une marine forte pour son pays était « plus pressante que jamais ». M. Xi a prononcé ces mots ce jeudi, alors qu’il assistait en personne à la démonstration de force de la marine chinoise en mer de Chine méridionale qui a mobilisé 48 bâtiments. Ce véritable défilé naval sera suivi par des exercices de tir dans le détroit de Taïwan le 18 avril (BBC).

 

INDUSTRIE DE DÉFENSE

  

Les deux premiers drones de surveillance maritime à haute altitude MQ-4C Triton vont être déployés par l’US Navy depuis la base de Guam d’ici la fin de l’année. C’est une « première » qui servira de banc d’essai avant que le programme n’atteigne sa capacité opérationnelle initiale, en 2021. Le concept d’emploi du Triton prévoit une capacité de patrouille maritime permanente, articulée autour de cinq ensembles de quatre appareils se relayant constamment (USNI).

 

La Chine a procédé au lancement d’un triplet de satellites dénommé Yao Gan 31 Groupe 01, vraisemblablement conçus pour la surveillance maritime et comparables au système NOSS américain. Un quatrième satellite, non identifié, a été mis sur orbite par la même fusée (type Longue Marche). Ces engins seraient sans doute destinés à remplacer d’autres satellites de surveillance, de génération plus ancienne (EastPendulum).

 

Le patrouilleur hauturier ICGS Vikram vient d’être admis au service actif par les garde-côtes indiens. Le Vikram est la première unité d’une série de sept bâtiments, conçus et assemblés par l’entreprise indienne Larsen & Toubro Shipbuilding. Ils déplacent 2 140 tonnes pour une longueur de 97 mètres et une vitesse maximale de 26 nœuds (NavalToday).

 

La Turquie a annoncé un investissement de 1,5 milliard d’euros dans son industrie de défense. L’enveloppe concerne principalement des projets à forte valeur ajoutée et pouvant être exportés tels que des systèmes d’arme laser, le chasseur expérimental TF-X, des blindés et des drones (Jane’s).

MARINE MARCHANDE ET DOMAINE MARITIME

L’armateur grec Arista Shipping a signé une lettre d’intention pour la commande de 20 vraquiers de 84 000 tonnes de port en lourd (type Kamsarmax) à propulsion gaz naturel liquéfié (GNL). Si elle est conclue, la commande sera traitée par le constructeur chinois Jiangsu Yangzijiang pour une livraison prévue entre 2020 et 2023. Ces navires seront conçus pour une autonomie de 40 jours en mer, soit une distance totale de 14 000 nautiques (LeMarin).

 

La circulation océanique en Atlantique Nord (circulation méridienne de retournement atlantique), phénomène naturel désignant à la fois le déplacement des eaux chaudes vers le nord et des eaux froides vers le sud, n’a jamais été aussi faible depuis au moins 1 600 ans : les courants chauds sont affaiblis par la fonte des glaces en Arctique et les courants froids ralentis par la hausse des températures. Ces courants marins jouent un rôle crucial dans la régulation climatique de la Terre : une forte variation aurait d’importantes conséquences en Europe occidentale et en Amérique du Nord (TheGuardian).

 

Le ferry M/S Viking Grace, armé par la compagnie Viking Line et présent en mer Baltique depuis le 12 avril, est le premier navire de transport de passagers au monde équipé d’un moteur à énergie éolienne. Ce dispositif éolien de voile cylindrique répond aux normes environnementales les plus exigeantes et apporte une poussée supplémentaire au navire. Un second ferry de la compagnie finlandaise, dont la livraison est prévue pour 2020, devrait comporter deux moteurs à énergie éolienne (WorldMaritimeNews).



Météo Mirecourt

Mercredi

min. 12 °

max. 21 °

Orage

Jeudi

min. 12 °

max. 24 °

Partiellement nuageux

Vendredi

min. 13 °

max. 26 °

Ciel dégagé

Rechercher sur le site

Calendrier

« Mai 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants de MIRECOURT et Environs



IN MEMORIAM

HISTORIQUE

L'AMICALE, SON BUT

CONTACT

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

LES BREVES DE LA FEDERATION des AMICALES de MARINS et MARINS ANCIENS COMBATTANTS

INFORMATIONS

DES NOUVELLES DES AUTRES BATIMENTS DU GRAND EST

MONDE COMBATTANT

LE JOURNAL OFFICIEL "DEFENSE"

UN HOMME, UN BATEAU, UNE HISTOIRE

LE CENTRE D'ETUDES STRATEGIQUES DE LA MARINE

SOUVENIRS DE MARINS

LE POSTE DES ARTISTES

LES DESSINS DE JACQUES MARQUET

INFOGRAPHIES

CARNET MONDAIN

Dis pourquoi ?

NOS LIVRES DE HAMMAC

LE MAGAZINE COLS BLEUS

MENTIONS LEGALES

Espace Membre

Dernières modifications

Livre d'or

  • Derniers messages :

  • Comme chaque année qui se termine, j'ai une pensée spécialement pour mes amis d'anciens marins de Mirecourt. Je vous souhaite un joyeux noël dans vos familles et tous les voeux de santé et bonheur pou...

    par ferdinand herrmann
  • Le bénévole est un homme heureux qui fait du bonheur Continuez à garder cette belle devise UNIS COMME A BORD FH

    par ferdinand herrmann
  • Aller sur le livre d'or →

Dons

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0